parution 14 octobre 2010  éditeur Eyrolles  Public enfant / ado / adulte  Thème Autour du 9ème art, Seinen

Osamu Tezuka, le Dieu du manga

Le « Hergé japonais », « Le Dieu du manga » ! Tels sont les dithyrambes adressés par le public et la critique à l'une des références de la BD nippone : Osamu Tezuka. Voici une anthologie retraçant la vie de ce créateur hors norme. Un beau livre.


Osamu Tezuka, le Dieu du manga, manga chez Eyrolles de McCarthy, Tezuka
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Eyrolles édition 2010

L'histoire :

Cet ouvrage, découpé en neuf chapitres, retrace le parcours du « Walt Disney japonais » : de ses premières années de dessinateur professionnel à la description de ses œuvres principales (Astro Boy, Princesse Saphir, Le roi Léo...), en passant par une analyse de ses techniques de travail, ce livre tente de saisir l’originalité du personnage et la singularité de son héritage à travers une œuvre monumentale. Il cherche aussi à montrer comment cet homme a influencé, popularisé et fait évoluer la culture manga. Le livre présente en outre de nombreux dessins, illustrations, photographies qui ont marqué le parcours de cet auteur prolifique et passionné. Ses personnages, pivots de son œuvre, devaient incarner les thèmes qui lui étaient chers : Astro Boy, « le robot le plus fort du monde », fut ainsi le support d’une réflexion sur l’inné et l’acquis, l’égoïsme et l’altruisme, la science et le progrès, les rapports hommes/femmes... Tezuka, à la fois homme de cinéma et romancier, a surtout transformé la BD japonaise en la faisant passer d’un simple divertissement grand public « à quelque chose capable de changer la manière dont les gens voyaient le monde... ».

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Réalisé par Helen Mc Carthy, spécialiste du manga et de la culture japonaise, la version anglaise de Osamu Tezuka, le dieu du manga, a reçu en 2010 l’Harvey Award de la meilleure œuvre étrangère éditée aux Etats-Unis, chose assez rare pour ce type de livre. Agréable à l’œil et complet, richement illustré et documenté, l’ouvrage se révèle très intéressant malgré des passages anecdotiques sur la vie de Tezuka. L’intérêt de cette anthologie réside surtout dans l’analyse des méthodes de travail d’un homme exigeant, toujours en recherche d’un trait ou d’une narration moderne. Ses innovations : l’adaptation en BD de techniques cinématographiques (panoramiques, gros plans, champ/contre-champ), l’introduction d’une conscience sociale dans le divertissement, la recherche d’un style dynamique (trait clair, généreux, expressif, lignes de vitesse ; les yeux de toons, c’est lui !). Finalement, l’héritage laissé par le « Hergé japonais » est considérable : 170 000 pages de BD, 700 titres différents, 70 films et émissions produits par son studio, sans compter les nombreux essais, romans, illustrations et autres créations graphiques. Auteur prolifique et humaniste avant tout, Osamu Tezuka est aujourd’hui considéré comme le « Maître » de la BD japonaise. Père du manga moderne et icône de la pop culture nippone, Tezuka a aussi influencé de nombreux auteurs. Le récent succès de la série Pluto (par Naoki Urasawa, édité chez Kana) lui doit beaucoup puisqu’elle n’est rien d’autre, en fait, que l’adaptation d’une histoire d’Astro Boy (intitulée « le robot le plus fort du monde »), son chef d’œuvre ultime. Bref, en plus d’être un bel objet (grand format plastifié, excellente qualité d’édition), ce livre est une passionnante introduction à l’œuvre de Tezuka, une anthologie en forme d’hommage, aussi intelligente que divertissante. Les amateurs d’histoire de la BD, et de manga en particulier, apprécieront à coup sûr...

voir la fiche officielle ISBN 9782212127263