parution 05 avril 2017  éditeur Glénat  collection Glénat shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Sport - Baston Shônen

Dragon Ball Super T1

Les guerriers de l'univers 6

Des mois après son combat contre Majin Boo, Son Goku voit une nouvelle menace débarquer d'un autre univers. Un nouveau cycle commence pour le titre culte d'Akira Toriyama : réjouissant et prometteur !


 Dragon Ball Super T1 : Les guerriers de l'univers 6 (0), manga chez Glénat de Toriyama, Toyotaro
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

Quelques mois sont passés depuis que Son Goku a vaincu Majin Boo. Le héros travaille à présent comme agriculteur et profite de chacune des pauses qui lui sont offertes pour s'entraîner. Sur une planète lointaine, le dieu de la destruction nommé Beerus vient tout juste de raser un monde et se cherche un nouveau défi. Il demande alors à Whis, son serviteur, de trouver le Super Saiyan Divin, qu’il aurait vu en rêve prémonitoire. Ils débarquent peu après sur la planète de maître Kaio. Beerus demande à affronter le guerrier en question, ce qui réjouit Son Goku. Le combat tourne malheureusement très vite en faveur du dieu de la destruction et ce, malgré les différents niveaux de Super Saiyan. Vainqueur, Beerus se rend ensuite sur Terre pour affronter les autres saiyens et l'emporte à chaque fois. Ne trouvant pas le Super Saiyan Divin, le dieu de la destruction n’est pas content et veut donc détruire la Terre. Son Goku a alors l'idée d'utiliser les dragon balls pour savoir comment devenir Super Saiyan Divin. Shenron leur annonce qu’il faut réaliser une cérémonie particulière. Une fois celle-ci effectuée, Son Goku transformé tient enfin la dragée haute à Beerus qui se dit satisfait du combat. Plus loin dans la galaxie, un autre dieu de la destruction venu d’un univers parallèle fait son œuvre et a bien l'intention d'affronter Beerus...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

De 1984 à 1995, Akira Toriyama a réalisé l'un des chefs d'œuvre de la bande dessinée avec Dragon Ball. Succès populaire et intemporel, la série a eu droit à plusieurs récits inédits en animé mais aucun ne fut jamais supervisé par l'auteur lui-même. Il aura fallu attendre 2014 pour que le mangaka ait l'envie de raconter de nouvelles aventures de Son Goku et cela s'est fait à travers deux long métrages : Battle of the Gods et La Résurrection de F. Loin de vouloir se relancer dans une série régulière, Akira Toriyama a accepté qu'un jeune dessinateur transpose les deux histoires au format manga. L'histoire est la même puisque l'on retrouve Son Goku quelques mois après son combat contre Majin Boo et qui va croiser la route d'un dieu de la destruction qui cherche à trouver un peu d'excitation en affrontant le Super Saiyan Divin. Entre surenchère et ton parodique, on sent que Toriyama a envie de s'amuser avec son univers et place très vite une bonne partie de sa galerie de personnages (on y retrouve d’ailleurs Jaco, de la patrouille galactique). Le rythme est soutenu et les ellipses assez nombreuses : certaines des parties développées dans les deux films précités sont même carrément zappées, ce qui est dommageable pour les lecteurs qui n’auraient pas vu ces derniers. Puis, on en arrive très vite à ce qui a fait le sel de Dragon Ball durant des années : les combats et plus particulièrement le tournoi. Si l'on sent quelques petites maladresses d'écriture, l'ensemble se lit néanmoins très agréablement et cela est en grande partie dû au dessinateur Toyotaro. Celui-ci avait une tâche impossible : nous faire oublier Akira Toriyama. En fait, il n'y arrive pas un seul instant puisque son trait se calque minutieusement sur celui du mangaka. Cela est tellement proche qu'on n'y voit que du feu ! Dragon Ball Super va forcément raviver la flamme nostalgique des premiers fans mais aussi consolider la série dans l'esprit des nouveaux lecteurs. Un premier album réussi, imparfait certes, mais qui donne diablement envie d'essayer de refaire des kamehameha !

voir la fiche officielle ISBN 9782344019887