parution 01 septembre 2009  éditeur Glénat  collection Glénat shojo
 Public enfant / ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Kilari T2

Quelqu’un s’en prend à Kilari et semble vouloir empêcher la jeune fille de devenir une idole. La bonne humeur de Kilari nous emporte dans sa révolution !


 Kilari  T2, manga chez Glénat de Nakahara
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2009

L'histoire :

A cause de son statut d’idole débutante, Kilari voit sa vie bouleversée : elle est souvent poursuivie par des fans dans la rue et doit souvent partir plus tôt de l’école quand il ne s’agit pas tout simplement de sécher. C’est pourquoi la jeune fille a intégré un nouvel établissement scolaire, l’école Koishigawa, qui possède une section pour les artistes. Kilari est enchantée d’aller dans cette nouvelle école, d’autant plus que les Ships y sont aussi. Après avoir raté de justesse d’arriver à en retard à Koishigawa pour son premier jour, Kilari se rend compte qu’Erina est également dans sa classe. Elle ne remarque pas que cette dernière n’est pas du tout, mais alors vraiment pas, contente que sa rivale la poursuive jusqu’ici. Un peu plus tard, l’heure du déjeuner sonne et Kilari s’apprête à déguster un étrange hamburger quand ses camarades l’en empêchent juste à temps : il s’agit en fait d’un fugu, un poisson contenant un dangereux poison. Kilari les remercie mais elle ne sait pas encore que ce n’est que le début de ses soucis...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La pétillante Kilari avait su nous charmer dans le précédent opus et c’est donc avec plaisir qu’on découvre la suite de ses aventures. Cette fois, l’histoire se concentre sur les premiers pas de la demoiselle en tant qu’idole : en plus de tous les efforts qu’elle doit faire pour être à la hauteur, la jeune fille devient la cible de quelqu’un qui ne veut pas qu’elle puisse réussir dans ce métier. Il s’agit en fait d’une connaissance de la demoiselle et, si les motivations de ce nouveau personnage laissent à désirer, cela est surtout l’occasion de créer des gags inventifs et amusants. Mais le plus difficile à gérer pour Kilari va être de tourner dans un téléfilm car elle devra embrasser son partenaire à l’écran, ce qui sera également son tout premier baiser. Mignonne et divertissante, l’histoire se lit avec plaisir, la bonne humeur de Kilari étant très communicative. De plus, les graphismes sont aussi tout kawaï et, du fait que les personnages principaux sont des idoles, ils changent régulièrement de costumes et sont toujours très adorables, tout autant que leurs drôles d’animaux domestiques d’ailleurs. Ce deuxième tome confirme le potentiel de Kilari et on souhaite vivement lire la suite de ses péripéties.

voir la fiche officielle ISBN 9782723471343