parution 01 avril 2008  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Gastronomie Seinen

Les gouttes de Dieu T1

Pour sauver l'héritage de son père, un oenologue célèbre, un novice doit découvrir quel cru est qualifié par ce dernier comme étant « les gouttes de Dieu ». Un manga passionnant, beau et instructif, à découvrir absolument !


Les gouttes de Dieu T1, manga chez Glénat de Agi, Okimoto
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2008

L'histoire :

Dans la cave d’un grand restaurant, Shinohara, l’apprentie sommelière, est en train de lire un livre sur les vins de France lorsqu’un serveur vient lui apprendre qu’un client a demandé une bouteille de Romanée-Conti à moins de 100 000 yens. Ce genre de bouteille valant au bas mot dans le million, celle-ci comprend alors que le client a du confondre le Romanée-Conti avec le vin Richebourg du domaine de la Romanée-Conti et s’occupe d’aller le servir elle-même. Elle explique ainsi à l’homme qu’il a du confondre, mais ce dernier prend très mal cette remarque et lui rétorque qu’il travaille dans les alcools et sait ce qu’il avance. La sommelière préfère ne pas insister et fait ses excuses avant de servir le vin. Le goûtant, le client crie alors au scandale, déclamant que le cru présenté est une piquette de bas étage, et demande à voir le directeur. Shinohara ne comprend pas et goûte à son tour le vin qui se révèle alors être effectivement bien en-dessous de sa réputation. Devant la colère de son patron, l’un des autres clients de la table se lève et demande une carafe à décanter. Faisant preuve d’un doigté digne des plus grands experts, le jeune homme décante alors le vin d’une hauteur impressionnante que peu de gens peuvent atteindre. Goûtant de nouveau le cru, son patron est alors satisfait et étonné d’apprendre que la simple aération du vin ait pu en changer à ce point l’arôme. A la fin du repas, la sommelière approche le jeune homme pour le remercier de lui avoir sauvé la mise et ce dernier lui apprend qu’il n’a jamais bu de vin de sa vie. D’après son nom, la jeune femme comprend pourtant qu’il est le fils d’un des plus grands experts mondiaux…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A vue de nez, on pourrait se demander comment un manga sur le vin pourrait réussir à nous tenir en haleine, si ce n’est en proposant une sorte de guerre des producteurs dotée de rebondissements dignes des sitcoms à l’américaine comme Amour, gloire et beauté, ou comme une énième saga télévisée de l’été. Il n’en est pourtant rien. Ici, le héros commence son parcours en étant dégoûté du vin sans jamais en avoir bu une goutte car son père, un expert très connu, l’a initié depuis son plus jeune âge d’une manière assez spéciale qui a fini par rebuter complètement le jeune homme. Pourtant, à la mort de son père, celui-ci va être obligé de se pencher sur le sujet pour gagner un concours de dégustation contre son « frère », un jeune expert adopté récemment dans l’unique but de faire de lui un successeur en œnologie. Ce dernier expose d’ailleurs clairement son envie de mettre la main sur l’héritage pour son plaisir personnel et c’est la vénalité de l’homme qui va finalement pousser le héros à relever le défi malgré son aversion pour le vin. Le scénario est bien trouvé, nous tient en haleine et nous apprend, petit à petit, les subtilités du monde de l’œnologie d’une manière très didactique. Le but est ouvertement de promouvoir la culture du vin et de la sortir du monde rigoureux des initiés. Le pari est réussi puisqu’on termine cette lecture avec l’envie d’aller boire un grand cru pour l’apprécier à la lumière de nos nouvelles connaissances. Le tout est mis en avant par des graphismes superbes, travaillés, réalistes, soignés, détaillés, tramés et décorés comme il se doit. Tout est là : beauté des dessins, passion, humour, originalité, et même un très bon dossier de 10 pages reprenant en détail les thèmes abordés dans ce premier opus. Un grand cru !

voir la fiche officielle ISBN 9782723463409