parution 01 mars 2014  éditeur Glénat  collection Erotic
 Public ado / adulte  Thème Erotique, Hentaï

Minimum T1

Puceau et timide, le lycéen Ito ne pensait pas voir un jour une jolie jeune fille toute nue. Si cela arrive de manière très inattendue, la belle ne mesure hélas qu’une poignée de centimètres. Le récit traîne un peu mais se montre prometteur.


 Minimum T1, manga chez Glénat de Miyazaki
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2014

L'histoire :

Ito est un lycéen timide et puceau qui passe le plus clair de son temps à prendre des fleurs en photo. Son ami Saito tente de le décoincer en lui montrant des vidéos érotiques mais rien n’y fait : Ito préfère détourner le regard à chaque fois. Aujourd’hui, il est en train de développer ses clichés du jour dans la salle du club photo (dont il est l’unique membre) quand il repense à une des vidéos de Saito. Le jeune homme se met alors à suffoquer : il sait bien qu’il n’a pas le droit de s’intéresser au sexe car aucune fille ne voudra jamais d’un garçon aussi peu dégourdi que lui. Ito craque et se rue alors sur un ordinateur pour chercher des vidéos. Il compte se satisfaire du son uniquement pour « préserver ses principes de puceau ». Hélas, l’ordinateur connaît un problème électrique et une jolie jeune fille apparaît à côté du pc. Bien que son apparence soit humaine, la demoiselle ne fait que quelques centimètres de hauteur et n’apprécie pas qu’Ito la reluque au lieu de l’aider à trouver des vêtements...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si le synopsis de base vous rappelle Video girl Aï, ce n’est pas étonnant quand on sait que c’est Masakazu Katsura qui a donné envie à Maya Miyazaki de devenir mangaka. Le récit de base est donc sensiblement le même (une jolie demoiselle sort d’un écran et chamboule la vie d’un lycéen sans histoire) mais on s’arrête là pour la comparaison. Ici, Ito (le jeune homme, donc) se laisse totalement diriger par la belle Haru qui le traite de pervers et l’oblige à prendre soin d’elle, la demoiselle étant apparemment une véritable lycéenne qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Pour l’instant, le scénario se contente de poser la situation et de mettre en place les relations entre les personnages. Rien de bien surprenant donc, mais quelques éléments tout de même qui donnent envie d’en lire un peu plus. Par ailleurs, le côté érotique se limite ici à la nudité de Haru et il va donc falloir attendre pour en avoir plus. En ce qui concerne les graphismes, ceux-ci sont de très bonne facture. Les planches sont fournies et détaillées, en plus d’observer une mise en page dynamique. Le tramage est très soigné, le trait est réaliste et les personnages ne manquent pas de charme. Au final, cette première version est relativement agréable à lire et compte sur la suite pour l’être au moins autant et faire décoller le récit.

voir la fiche officielle ISBN 9782344000076