parution 04 juillet 2018  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Seinen

Mortician T1

Victimes de ségrégation, les démons nommés karats envisagent une rébellion violente. Un début un peu brouillon pour la préquelle de Stray dog.


 Mortician T1, manga chez Glénat de VanRah
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2018

L'histoire :

Empruntant son nom à une déesse guerrière, la cite d’Ishtar était vouée à être un havre de paix où humains et karats (c’est-à-dire des démons). Hélas, les humains ont pris le dessus sur quasiment tous les quartiers et imposent leur loi en traitant les karats comme des vauriens. La ségrégation se fait sentir également via des lois anti-démons. Aujourd’hui, pour tenter d’éviter de mourir de faim, un enfant karat se rend dans un quartier humain pour acheter à manger. Il n’est cependant pas le bienvenu et des hommes s’en prennent à lui. Un autre karat va heureusement venir à son secours secours. Celui-ci déteste les humains et n’a aucun scrupule à les tuer. De plus, certains karats envisagent de renverser l’ordre des choses par la manière forte...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Spin-off de Stray dog, ce nouveau titre de VanRah situe son action avant celle de la série mère. On découvre un univers où les démons sont victimes de ségrégation et où un médecin répondant au nom de Senri essaye d’esquiver le travail inintéressant. L’univers est très bien décrit, et les personnages ont le droit à des présentations qui permettent de bien les cerner, rien à redire là-dessus. En revanche, cette introduction fait preuve de longueurs en insistant un peu trop sur certains sujets : il y a trop de scènes dispensables avec des démons malmenées, Senri et ses collègues ne jouent pour le moment aucun rôle alors qu’ils occupent une bonne partie du tome, la révolte des karats est à peine évoquée (sauf à la toute fin où les choses repartent)... C’est un peu confus, qu’on découvre cet univers ou non. Pour les dessins, VanRah se lâche pas mal sur la mise en scène et distille pas mal de décors dans les pages. Son trait est très identifiable, notamment via les visages des personnages, et la noirceur du tramage colle bien à l’ambiance. On regrette toutefois que certaines planches soient un peu polluées par une avalanche de textes. Au final, ce premier opus de Mortician est un peu trop poussif.

voir la fiche officielle ISBN 9782344022887