parution 01 mars 2008  éditeur Glénat  collection Glénat shonen
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shôjo

Neon-Genesis Evangelion The Iron Maiden 2nd T2

Un géant de lumière fait une brève apparition dans la ville, provoquant un peu d'agitation chez les lycéens. Un deuxième volume aussi mauvais que le premier.


 Neon-Genesis Evangelion The Iron Maiden 2nd T2, manga chez Glénat de Khara, Gainax, Hayashi
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2008

L'histoire :

Dans le ciel de Tokyo 3, une silhouette lumineuse apparaît brusquement avant de disparaître au bout de quelques secondes. Shinji, qui observe la scène de sa chambre, est d’autant plus stupéfait que la forme est exactement celle qu’il a vue en rêve quelques jours plus tôt. Le lendemain, les lycéens parlent de cette apparition et Kensuke questionne Shinji sur ce phénomène. En effet, le père du jeune homme travaillant à la Nerv, celui-ci aurait pu avoir des informations à ce sujet. Hélas, l’adolescent n’en sait pas plus que ce qu’il en a été dit aux informations. C’est alors qu’arrive Asuka et, lorsqu’on lui demande son avis, celle-ci s’énerve et rétorque qu’il ne peut que s’agir d’une illusion d’optique et que ça ne vaut pas la peine d’en parler plus longtemps. Puis la demoiselle constate que Reï est absente et Shinji réagit vivement en entendant le nom de sa camarade. En fait, il est juste surpris de voir qu’Asuka montre de l’intérêt et de la sympathie envers cette dernière, alors qu’elle était jusqu’ici plutôt agressive avec elle.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette série est la parfaite illustration des mauvaises adaptations des animés en mangas, pour ne pas dire la meilleure (enfin la pire, quoi !). En effet, l’histoire n’apporte rien de neuf, que ce soit par rapport à l’original ou même à n’importe quel autre shôjo (car il s’agit bien d’un shôjo, malgré ce qu’indique l’éditeur), l’intrigue est mal menée, l’auteur utilisant sans cesse de raccourcis narratifs brusques et plus que maladroits. Les explications nous sont fournies sur un plateau d’argent comme si la mangaka avait voulu s’en débarrasser (après tout, pourquoi laisser des mystères et du suspense ?) et l’apparition d’Adam, au début du volume, n’est finalement traitée que dans la dernière partie du tome. De plus, la relation entre Asuka et Rei est complètement improbable et les comportements des personnages sont archi-stéréotypés. Graphiquement, on ne dépasse pas le niveau du scénario : là aussi, c’est mauvais ! Les personnages n’ont aucun charisme et sont mal (pas ?) soignés. Le découpage est classique à pleurer et le tramage peu maîtrisé. Bref, ce titre est mauvais à tous les niveaux et, pour ceux qui ont vu l’animé comme pour les autres, se révèle n’être ni plus ni moins qu’un massacre ! A éviter absolument…

voir la fiche officielle ISBN 9782723460392