parution 01 juin 2013  éditeur Glénat  collection Glénat shojo
 Public enfant / ado / adulte  Thème Sentimental, Shôjo

Nijika actrice de rêve T1

Jolie jeune fille de 12 ans, Nijika en paraît 16 et ne veut pas intégrer le monde du spectacle. Hélas, son talent et sa beauté ne vont pas passer inaperçus longtemps... La nouvelle étincelle de l’auteur de Kilari !


 Nijika actrice de rêve T1, manga chez Glénat de Nakahara
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2013

L'histoire :

Masashi Kujo, producteur pour la TV Saïko, se désespère de ne pas trouver d’actrice sortant du lot parmi les candidatures des castings lorsqu’une jeune fille arrive en trombe dans le couloir. Celle-ci enjambe Kujo qui se met à la houspiller et lui demande son nom. Cependant, la demoiselle ne se laisse pas faire et se présente volontiers : elle s’appelle Nijika et est toujours accompagnée de son animal de compagnie, un bébé capybara prénommé Kapitama. Impressionné par la beauté et le caractère de la jeune fille, Kujo est persuadé d’avoir un diamant brut de 16 ans sous les yeux. Quelle n’est pas sa surprise quand Nijika lui avoue n’avoir que 12 ans ! De plus, Kujo apprend que Nijika ne veut pas intégrer le monde du spectacle alors qu’elle est la fille du directeur artistique de l’agence Kohinata. Et ce n’est pas tout : le garçon de 12 ans qui fait rêver les filles, Toya, habite avec Nijika et son père ! C’est d’ailleurs avec la complicité de ce dernier que Kujo va tendre un piège à Nijika pour forcer la demoiselle à dévoiler son talent d’actrice. Toutefois, si Nijika ne veut pas être actrice, c’est parce que sa mère, qui en était une, est décédée il y a six ans. Nijika saura-t-elle surmonter cette douleur ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Auteur de Kilari, An Nakahara nous propose de nouveau une histoire mettant en scène une jeune fille toute mignonne qui va intégrer le monde du show-business. Seulement, là où Kilari veut devenir une star pour plaire à celui qu’elle aime, Nijika (l’héroïne de cette série, donc) avait décidé de ne pas être actrice suite au décès de sa mère, elle-même dans le métier à l’adolescence, mais son charme et son talent vont la pousser à assumer pleinement son désir de comédie. L’introduction peut paraître un peu longue mais cela nous permet de faire connaissance comme il faut avec Nijika, comprendre son passé et ses envies, et permet à l’auteur de poser un objectif à la demoiselle (être célèbre n’étant pas une fin en soi - on apprécie d’ailleurs que cet état d’esprit domine dans le récit, et non l’inverse). Le parallèle avec l’autre titre de la mangaka peut se faire à plusieurs niveaux (une jeune fille toute mimi accompagnée d’un animal improbable, le monde du show-business, le design des personnages...) mais cette histoire se démarque déjà car Nijika a un passé très douloureux et va devoir surmonter son traumatisme pour réaliser son rêve et celui de sa défunte mère. Le pathos n’est cependant pas de rigueur et le récit, bien que pas toujours subtil, reste très sympathique : l’ambiance reste bon enfant et sentimentale, sucrée et douce, et cela se savoure. Il faut dire que les personnages sont tous attachants et que les gags sont assez nombreux. Le mélange humour/amour est savamment dosé et se déguste donc. En ce qui concerne les dessins, les planches sont évidemment des condensés de charme, aussi bien pour les personnages que leurs tenues ou le tramage de fond. Les motifs de décors sont eux aussi adorables et la mise en page est aussi dynamique que les jeunes gens expressifs qui y évoluent. On est donc pour l’instant séduit par Nijika dont on attend avec impatience la suite des aventures.

voir la fiche officielle ISBN 9782723493499