parution 24 août 2011  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Mondes décalés, Autour du 9ème art Seinen

Robot T7

Science-fiction, amour, humour, monstres et illustrations : voici une partie de ce qui vous attend dans ce septième volume de Robot. Malgré quelques déceptions, la plupart des histoires sont intéressantes et sympathiques.


 Robot T7, manga chez Glénat de Inuburo, Miggy, Maeshima, Yamamoto, D.K, Imperial boy, Wada, Abe, Babysue, Tajima, Kozaki, Chicken, Nagasawa, Sabe, Neonvision, Pinfan, Toume, Murata
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2011

L'histoire :

19 nouvelles au menu de ce septième volet, parmi lesquelles :

  • Rail : En se réveillant chez Ranko, Budori réalise qu’il se trouve dans la couche supérieure de la ville et cela va réveiller chez lui de tristes souvenirs...
  • Pinfan : Un jeune homme descend du train un livre à la main. Il aperçoit sur le quai une demoiselle affalée sur un banc : celle-ci est le portrait craché de sa camarade Hitomi mais du liquide noir sort de son bras...
  • Le corbeau de Tokyo : La légende urbaine de la turbo-mamie remonte aux années 80 et est assez simple : la vieille femme prend en chasse des joggeurs qui tombent malades ou sont dévorés quand elle les rattrape. Michiko, en tant que sous-directrice du centre de recherche sur les légendes urbaines, est très enthousiaste quand des policiers lui demandent d’enquêter sur le sujet...
  • Aquarium : Venant d’être viré, un homme regarde tous ses aquariums peuplés de poissons mais ce qu’il préfère admirer est sa sirène. Hélas, il ne va plus pouvoir la nourrir comme avant et va devoir changer les repas de la créature...
  • ...

    Ce qu'on en pense sur la planète BD :

    Sorti en même temps que son prédécesseur, ce septième volume se répartit honnêtement entre la suite des histoires entamées dans les précédents volets et les nouveaux venus. En ce qui concerne les suites, on est surtout déçu par Dragon fly qui verse de plus en plus dans le racolage et par Sedouka qui devient assez confus avec une flopée de nouveaux personnages sur une poignée de pages ; d’un autre côté, Rail se montre toujours agréable et dévoile un univers intéressant, pendant que Le corbeau de Tokyo s’avère très amusant (avec un sympathique petit clin d’œil à Rocky). Du côté des nouveaux, on retiendra principalement L’auberge rouge pour son aspect inquiétant et Pinfan dont la science-fiction dégage une certaine nostalgie. Quant aux graphismes, chaque auteur a son propre style et les palettes de couleurs varient d’un titre à l’autre, mais la qualité est de mise dans toutes les histoires. Toutes font preuves de dynamisme et on sent l’investissement des auteurs pour nous faire plaisir. Un septième opus sympathique donc, et qui devrait faire plaisir aux lecteurs des autres volets.

    voir la fiche officielle ISBN 9782723481526