Sanctum T3, manga chez Glénat de Yajima, Boichi ©Glénat édition 2012

Sanctum T3

Au vu des derniers événements, Luna attire tous les regards. Seulement, la jeune fille serait-elle la prochaine incarnation de Dieu ou alors son opposé : le Diable ? La folie s'empare de cet opus, cela rend la série toujours plus captivante !

L'histoire : Luna a déjà vu disparaître un bon nombre de ses proches ces dernières semaines. Ces personnes ne sont autres que les sacrifices exigés par Abraxas. Or, pour satisfaire le démon, il manque encore six morts. La jeune fille a de plus en plus de mal à supporter cette idée et se referme sur elle-même. Après une nuit de réflexion, elle annonce au petit déjeuner qu'elle lègue tout son argent à son oncle et à sa tante : elle est décidée à quitter les lieux immédiatement. Chizu essaie de la retenir, en vain. Luna se rend ensuite en cours et, à la fin de la journée, elle traîne dans la salle de biologie avec Toshiya et Issa. La jeune fille profite de cet instant pour leur raconter tout ce qu'elle a vécu depuis son plus jeune âge, des apparitions à la mort de ses proches. Les deux garçons l'écoutent attentivement et Toshiya comprend que le rôle de Luna n'est pas vraiment défini. D'après les critères catholiques, celle-ci peut aussi bien être Dieu que le Diable...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Les phénomènes fantastiques se multiplient depuis le début de Sanctum. Après un second volet dynamique, Masao Yajima devait proposer cette fois un album au moins aussi riche pour que l'on ne soit pas déçu. Malheureusement, le rythme du premier tiers de l'album n'est pas vraiment intense. On y voit des personnages (secondaires, en tout cas pour le moment) réagir aux curieux événements qui se déroulent. Si de prime abord, on ne comprend pas trop pourquoi les auteurs ont placé cela au début, on comprend par la suite très vite pourquoi. Puis, le récit s'emballe : Luna ne sait pas qui elle est vraiment et souhaite tout quitter pour éviter que ses proches ne meurent à cause de son pacte avec le démon Abraxas. A partir de là, les rebondissements s'enchainent à un rythme toujours plus rapide. Entre la guerre des religions et les amitiés existantes, les surprises sont bel et bien présentes. Au dessin, Boichi s'épanouit totalement dans le genre fantastique. Ses planches bénéficient d'un soin et d'un esthétisme rares. Sanctum confirme ses qualités et se place parmi les lectures apocalyptiques de choix.

  • scénar dessin


15 juin 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 9.15-5% = 8.69

sur


 Sanctum T3, manga chez Glénat de Yajima, Boichi ©Glénat édition 2012

06 juin 2012

Glénat

Glénat Seinen

voir la fiche officielle

9782723486439

ado / adulte

Aventure - Action, Thriller

Seinen

scénariste
 

dessinateur
 

Sanctum série terminée en France
5 albums parus Nos chroniques dans cette série :