parution 20 février 2014  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Woodstock T5

Les groupes s’enchaînent dans le tournoi et Gaku découvre plein de personnalités intéressantes mais redoutables en terme de rivalité. Un air qui manque d’entrain.


 Woodstock T5, manga chez Glénat de Asada
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2014

L'histoire :

Avec leur prestation de folie, les Raw Power ont réussi à déclencher la ferveur du public. Du coup, ils obtiennent énormément de points et se classent en tête, ex-aequo avec Charlie. Dans la loge, Raido se remet du show et souhaite boire de l’alcool pour se rafraichir. Enchanté par ce qu’il a vu, Gaku va alors rejoindre les Raw Power dans leur loge pour les féliciter. Puis, Zegahi arrive à son tour et celui-ci se montre très désagréable avec Raido, allant jusqu’à le traiter de loser. Les deux jeunes gens se chamaillent et Raido finit par déclarer qu’il était en fait juste venu pour l’ambiance et qu’il ne souhaite pas spécialement remporter le tournoi. Cela plaît pas mal à Gaku qui va ensuite regarder les autres groupes passer, notamment les Craze...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le concours de rock bat son plein et on assiste à la prestation de plusieurs groupes qui ont déjà les faveurs du public. Néanmoins, le premier quart du volume se consacre à des chamailleries de groupes en coulisses, ce qui n’apporte pas grand-chose d’intéressant et, dans le deuxième quart, Sue se triture les méninges pour rien. En fait, il faut attendre la deuxième moitié du volume pour que le récit soit plus percutant puisque Charlie donne son premier concert à découvert. En plus de voir leurs premiers pas, on peut observer des problématiques de groupes de musique : choix de la liste de morceaux à interpréter, corde qui casse, stress, rattrapage d’un membre qui se rate... Intéressante, cette partie cumule malgré tout beaucoup trop de détails qui gâchent un peu la lecture : Charlie accumule tous les problèmes possibles d’un coup, les effets graphiques à l’ordinateur n’ont pas toujours un rendu très joli et on a du mal à ressentir la transe des personnages. De fait, même si l’histoire avance bien et met en avant les personnages et la musique, on ressent toujours de l’ennui à la lecture ; un comble pour une histoire qui parle de rock ! Bref, ce n’est pas encore la mélodie du bonheur.

voir la fiche officielle ISBN 9782723497862