parution 18 octobre 2017  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Woodstock T18

Malgré la carrière solo de Sue, le groupe Charlie s’est reformé et Gaku compte en profiter pour organiser son Woodstock ! Un final rock’n roll !


 Woodstock T18, manga chez Glénat de Asada
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

Gaku a laissé les filles de côté pour s’entretenir avec Kaname. Tous les deux sont étonnés de rejouer ensemble mais les images du tsunami ont été un énorme choc pour eux. D’ailleurs, quand Kaname a vu la vidéo de Gaku et Nico, il a compris qu’il était temps pour lui de rentrer au Japon. Évidemment, il sait qu’il a fait un sale coup à Wunder Kammer en les plantant mais il ne regrette pas sa décision. Gaku, lui, explique avoir eu un déclic en voyant le regard des spectateurs. C’est à Iwanomaki qu’il souhaite organiser son Woodstock et jouer avec Charlie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après tous les changements qui ont eu lieu au volume précédent, le final de la série ne pouvait qu’être intense. Et, comme le titre de la série l’indique, l’histoire se termine sur un festival où tous les groupes que l’on a croisés vont faire une apparition pour un Woostock japonais au sommet. Il n’y a certes pas de gros suspense mais on apprécie le tour d’honneur des protagonistes et l’hommage aux célébrités (Iggy Pop en tête). L’auteur parvient enfin à nous transmettre son amour du rock et du punk, et la musique nous tient en haleine. C’est un peu dommage que tout le reste de la série n’ait pas su être à la hauteur car cette dernière ligne droite est assez électrisante. Cela aura pris le temps mais au moins la note finale sonne bien !

voir la fiche officielle ISBN 9782344023419