parution 04 novembre 2011  éditeur Kana  collection Dark Kana
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Deadman wonderland T8

Pendant que Ganta et ses deux amies cherchent le dispositif de contrôle des masques, les deadmans vont affronter les ninbens et leurs propres traumatismes. Malgré sa grande quantité d’action et de révélations, ce volume reste navrant.


 Deadman wonderland T8, manga chez Kana de Kondou, Kataoka
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Accompagné de Shiro et Azami, Ganta rejoint les autres deadmans mais ces derniers le rejettent pour ce qu’ils considèrent comme une trahison de la part du garçon. Cependant, l’heure n’est pas aux excuses ni aux explications car trois ninbens, membres de l’unité Alpha, surgissent, ces derniers étant prêts à éliminer tout le monde. Ganta explique alors qu’il doit absolument détruire le dispositif de contrôle pour neutraliser les masques de leurs adversaires via lesquels ils sont contrôlés. Mais Senji lui ordonne de partir car lui, Idaki, Takami et Choppline vont s’occuper des ninbens. Ganta ne se fait pas prier et part donc vers son objectif, toujours en compagnie de Shiro et Azami qui sont prêtes à le suivre partout. Ce que les deadmans restants ignorent, c’est à quel point les ninbens sont redoutables et que ceux-ci vont les confronter à leurs traumatismes...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Continuant sur la lancée du tome précédent, celui-ci mélange action et révélations. D’une part, on découvre le passé des deadmans Senji, Idaki, Takami et Choppline : on en connaissait quelques bribes pour certains mais, globalement, ce sont des informations bienvenues qui permettent de mieux comprendre les personnages. Néanmoins, les histoires de chacun sont tellement pitoyables à force de donner dans le misérabilisme et le pathos que l’on n’arrive pas à être ému ni captivé une seule seconde. D’autre part, les scènes d’action bénéficient de dessins fluides qui dévoilent bien la violence sanguinolente des combats. Hélas, la déception est là aussi au rendez-vous car les affrontements suivent tous le même schéma : le ninben remue le passé du deadman en face de lui, ce dernier surmontant son traumatisme et remportant ainsi la victoire. Du coup, le suspense qui aurait pu en découler est tué dans l’œuf et c’est d’un œil morne que l’on voit les pages défiler et l’ennui s’étoffer. Quant à la révélation finale en fin de volume, celle-ci n’est absolument pas étonnante mais peut-être que cela va enfin relever le niveau par la suite : on a du mal y croire mais bon...

voir la fiche officielle ISBN 9782505012597