parution 01 mars 2008  éditeur Kana  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Shônen

Eureka Seven T1

Renton ne rêve que de rejoindre la rébellion pour faire du surf aux commandes d’un robot géant sur des vagues d’énergie. Méchas surfeurs + scénario plein de poncifs = résultat décevant.


 Eureka Seven T1, manga chez Kana de Kataoka, Studio bones
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2008

L'histoire :

Renton a 14 ans et ce qu’il aime par-dessus tout, c’est faire du riff. Ce surf se pratique avec une planche spéciale qui permet de glisser sur le trapar, des courants d’énergie invisible apparus lors d’un grand cataclysme au cours duquel le père de Renton a sauvé l’humanité. Désormais élevé par son grand-père, un mécanicien spécialisé dans les LFO, des robots géants capables de surfer sur le trapar, l’adolescent fait le désespoir de ses professeurs et ne pense qu’à rejoindre la rébellion et son leader Holland, un groupe affrontant régulièrement l’armée régulière et publiant un journal sur le riff. La paix actuelle et la vie dans sa banlieue reculée représentent pour Renton une vie sans intérêt, lui qui ne rêve que d’action. Un soir, après que Renton se soit disputé avec son grand-père, un LFO s’écrase dans leur hangar de réparation et une jeune fille étrange en sort avant de demander à Renton de le réparer. Le garçon tombe instantanément sous son charme et se met immédiatement à l’ouvrage. Il se rend alors compte que la jeune femme pilotait son appareil sans CD de contrôle, ce qui est normalement impossible. Celle-ci lui rétorque alors qu’il suffit simplement de se mettre en harmonie avec la machine. Dans la discussion, cette dernière lui indique également qu’elle fait partie de l’équipe de Holland. C’est alors que des LFO attaquent le hangar et la jeune femme demande à Renton de l’accompagner dans le cockpit pour finir les réparations pendant le combat…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette série, composée de six tomes seulement, est l’adaptation papier de l’anime éponyme qui, lui, ne compte pas moins de cinquante épisodes (édités en DVD chez Beez en France). Comment résumer autant de minutes animées en seulement quelques centaines de pages ? Bonne question. Tout d’abord il faut garder à l’esprit que cette version manga n’est pas en tous points fidèle à l’originale et proposera notamment une fin différente, ce qui explique peut-être un tel gap dans les volumes. Pour ce qui est du scénario en lui-même, ce premier tome n’apporte pas grand-chose de neuf à part le concept de vagues d’énergie invisibles et surtout surfables. Et oui, pourquoi faire simplement voler des mechas sur ces courants d’air énergétiques si l’on peut les faire surfer ?! Mélange d’une série de robots géants classique à la sauce Air Gear (Pika), Eureka Seven peine énormément à convaincre et surtout à nous divertir. A peine intéressant, le synopsis tient jusque-là sur un timbre poste : après un cataclysme où son père a sauvé l’humanité et où les vagues d’énergie sont apparues, un adolescent rêve de rejoindre la rébellion (en guerre contre quoi ? mystère…) pour surfer sur ces vagues avec un robot géant car sa planche ne lui suffit plus. Bien sûr, à 14 ans, celui-ci est déjà mécanicien capable de retaper des mechas de technologie militaire ! Des robots géants sur des planches de surf, des rebondissements improbables, des passages incompréhensibles (problèmes de traduction ?)… Heureusement, les dessins sont plutôt bons malgré des scènes d’actions confuses. Au final, ce premier tome ne convainc pas et on espère que la suite ira en s’améliorant.

ISBN 9782505003403