parution 01 novembre 2008  éditeur Kana  collection Shonen Kana
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Shônen

Eureka Seven T5

Eureka a réussi à pénétrer le cœur des coralliens et l’équipage du Gekko s’est fait arrêté. Un tome bourré de défauts.


 Eureka Seven T5, manga chez Kana de Kataoka, Studio bones
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2008

L'histoire :

La capitale a été complètement détruite par les coralliens. Pendant que cette catastrophe avait lieu, l’armée de Dwei a réussi à pénétrer dans le Gekko et tous les membres de l’équipage sont donc retenus prisonniers. Holland est sommé de communiquer avec Renton, qui est à bord du Nirvak avec Eureka, pour lui demander de retourner au vaisseau. Cependant, le chef des rebelles ne fait pas vraiment ce qu’on lui dit : il ordonne au garçon de ne surtout pas rentrer au Gekko et de se méfier d’Eureka. Le jeune homme se rend compte que la demoiselle n’est effectivement pas dans son état normal mais ses réflexions sont interrompues par un drôle d’évènement. En effet, quelque chose, une sorte de globe, pousse d’un coup autour de la tour : il s’agit de la porte qui mène au cœur des coralliens. Le Nirvak se pose sur l’étrange globe, et Eureka et Renton sortent alors de l’appareil. La jeune fille arrive à ouvrir la porte et s’engouffre dans le globe, sous les yeux d’un Renton impuissant…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Malgré les nombreux évènements qui se déroulent dans ce volume, le manque de rythme provoque un ennui certain à la lecture. L’introspection d’Anémone dure en effet trop longtemps et tout le reste est assez prévisible, l’absence de suspense faisant cruellement défaut à ce titre. De plus, les personnages sont beaucoup plus agaçants qu’attachants et leurs dialogues sont souvent des clichés de poseurs, sans parler des noms donnés aux évènements (une catastrophe planétaire appelée « summer of love », c’est-à-dire « été de l’amour », c’est tout de même prodigieux…). Comme si les problèmes scénaristiques n’étaient pas suffisants, les dessins se mettent eux aussi à la débandade : les personnages manquent parfois de finitions, les décors sont peu nombreux, le tramage est parfois grossier et il y a même des incohérences graphiques (la balle qui semble traverser un protagoniste alors que le gilet pare-balles l’a arrêtée étant l’exemple le plus flagrant). On remarquera aussi le problème d’édition concernant l’encre qui bave sur certaines pages. Heureusement qu’il reste encore quelques qualités : découpage sympathique, décors nombreux et personnages expressifs… Bref, cet avant-dernier volume ne relève pas le niveau de ses prédécesseurs, bien au contraire.

voir la fiche officielle ISBN 9782505004387