parution 07 janvier 2011  éditeur Kana  collection Sensei
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

La Plaine du Kantô T1

La guerre vient à peine de finir qu’un avion américain s’écrase dans un champ du village où habite Kinta, un garçon de 7 ans : c’est ainsi que la vie de l’enfant va être bouleversée. Un récit qui passe à côté de son sujet, dommage.


La Plaine du Kantô  T1, manga chez Kana de Kamimura
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Le 15 août 1945, dans la région de Chiba au Japon, un avion de l’armée américaine s’écrase en plein milieu d’un champ. Kinta, un petit garçon de sept ans, et ses amis se ruent sur les lieux de l’accident et découvrent que le pilote est toujours vivant. Les enfants ont peur mais, heureusement, le groupe d’autodéfense du village n’a pas tardé à réagir : l’américain est encerclé. Les hommes ont bien entendu l’empereur dire à la radio que le Japon avait perdu la guerre mais, ne pouvant y croire, ils veulent tuer l’ennemi américain. Ce dernier n’a d’autre choix que d’utiliser son pistolet et de faire feu en l’air pour tenir les villageois à l’écart. Finalement, le grand-père de Kinta arrive lui aussi sur les lieux. Parlant « américain », le vieil homme parvient à calmer la situation : les autres villageois se résignent à admettre la défaite de leur nation et le grand-père de Kinta va héberger l’étranger. Cela va marquer le début d’une nouvelle ère à la fois pour le Japon, le village et Kinta...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après de titres comme Lorsque nous vivions ensemble ou Folles passions, Kazuo Kamimura revient avec ce nouveau titre qui se déroule - une fois n’est pas coutume - dans le Japon d’après-guerre. A travers les yeux de Kinta, un garçon de sept ans, on découvre la vie d’un petit village et les incidences de la fin de la guerre sur celui-ci. Si le sujet s’annonce intéressant (l’évolution d’un enfant et d’un village suite à la fin de la 2ème guerre mondiale), on est cependant déçu de la tournure des chapitres : en dehors du grand-père de Kinta, les adultes sont tous décrits comme des dépravés sexuels (inceste, adultère, bondage...) et on a l’impression que la vie des habitants tourne uniquement autour du sexe. D’ailleurs, les enfants aussi sont intéressés par la chose et n’hésitent pas à se montrer leurs parties (voire se les toucher entre eux). Du coup, seuls les chapitres où l’innocence de Kinta est mise en avant sont vraiment intéressants et trouvent une résonance nostalgique à nos yeux. Quant aux graphismes, le mangaka a mis beaucoup de décors - généralement bien fournis - pour que ceux-ci soient perçus comme des personnages à part entière, les autres protagonistes étant quant à eux assez réalistes et communiquant bien leurs sentiments. Si le découpage manque de dynamisme, le tramage fait quant à lui preuve de variété et les cases sont bien remplies. Un premier volet moyen donc, dont on espère une suite plus intéressante. A voir.

voir la fiche officielle ISBN 9782505010333