parution 06 mai 2005  éditeur Kana  collection Made in Japan
 Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action, Roman graphique, Sport - Baston Seinen

Le sommet des dieux T5

L'un descend quand l'autre monte. Mais que cherchent-ils donc tous sur les flancs enneigés de l'indomptable Everest ? Un dernier tome à la hauteur des sommets qui lui tienne lieu de décors...


Le sommet des dieux T5, manga chez Kana de Taniguchi
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2005

L'histoire :

Une ascension de la terrible face sud ouest de l'Everest en hiver et sans oxygène est réservée à des alpinistes d'exception comme Habu Jôji. Venu photographier cet exploit, Fukamachi a essayé de suivre Habu le plus loin possible mais sa survie, compromise au delà de 7000m, le force a redescendre. Rongé par la culpabilité d'avoir sans le vouloir défié la fierté de son compagnon d'un soir, il attend la fin de trois jours de tempête. La réaction de Habu est conforme aux craintes de Fukamachi car l'alpiniste a décidé de passer par la bande jaune, une bande de roche friable extrêmement dangeureuse qu'aucun grimpeur n'a jamais osé emprunter. Mais la suite de cette ascension restera un mystère car comme pour Odell en 1924, des nuages imprévus viennent cacher à la vue du toit du monde. S'en suit une semaine d'attente interminable pour Fukamachi, semaine qui devient mois puis années. Obligé de rentrer au Japon, il finit par se marier avec Ryôko mais le démon de la montagne souffle sur lui une irrépréssible impression d'inachevé qui devient un vide à combler absolument. Il ya certaines questions auxquelles seule la plus haute montagne du monde peut répondre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C'est déjà la fin ? L'aboutissement en tout cas d'une série majestueuse dans laquelle la montagne n'est pas qu'un décors statique mais un personnage à part entière avec son caractère et son meilleur profil ; une vrai star de cinéma muet qui parle le langage du corps. Primé à Angoulème pour la qualité de ses dessins, Taniguchi n'en maîtrise pas moins le langage de l'émotion. La palme de l'interprétation revient quant à elle à Fukamachi et Habu. L'un nous faire ressentir les angoisses et les vides de l'homme moderne partagé entre un monde sûr et superficiel qui ne nous apprend rien, et un monde dangeureux et imprévisible à l'indicible attrait qui seul fait battre le coeur des inconscients venu le défier. L'autre nous fascine avec sa force, sa volonté innébranlable, et sa détermination qui font approcher ces alpinistes du domaine des dieux. Et si les dieux n'étaient que des hommes que la montagne tranforme en bouddhas ? Pour en être définitivement convaincu, jetez vous dès maintenant sur le dernier volume de ce chef d'oeuvre de manga...

voir la fiche officielle ISBN 9782871297802