parution 01 octobre 2010  éditeur Kana  collection Big Kana
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Fantastique - Etrange, Policier Seinen

Pluto T5

Un des souvenirs effacés de Gesicht refait surface, celui où il a tué avec haine le frère de Haas. Pendant ce temps, c'est au tour d'Hercule d'affronter Pluto, sous les yeux impuissants d'Epsilon. Un volet riche en flash-back et en révélations.


 Pluto T5, manga chez Kana de Tezuka, Urasawa
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2010

L'histoire :

A cause de l’incident sur l’aire d’autoroute, Gesicht s’est rappelé un souvenir effacé de sa mémoire : lors de l’arrestation du frère de Haas, le témoin qu’il protège actuellement, il avait perdu son sang-froid et tué l’homme alors que ce dernier était à sa merci. Après avoir déposé Haas à la planque de la police, l’inspecteur robot repart donc au centre de redressement des intelligences artificielles pour y revoir Brau-1589, le robot meurtrier incarcéré... Pendant ce temps, en Grèce, Hercule et Epsilon, après avoir mis le professeur Hoffman en sécurité, s’apprêtent à recevoir la visite de la créature responsable des destructions des autres robots. Tandis qu’Epsilon s’envole au dessus des nuages pour observer l’affrontement, Hercule enfile son armure de combat et plonge comme les autres avant lui dans la tornade qui vient de se créer devant lui...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tranquillement, l’histoire suit son bonhomme de chemin selon un rythme régulier comme c’est le cas depuis le début. Cette fois, Gesicht a retrouvé l’un des souvenirs qui hantent ses rêves, celui où il se rappelle avoir tué un homme sous le coup de la colère. Evidemment, vu les nombreux sous-entendus laissés par l’auteur jusqu’ici, cela ne fait que confirmer ce dont on se doutait déjà, à savoir que le gouvernement a délibérément choisi de modifier la mémoire du robot pour qu’il reste tout de même en service vu que la fabrication de modèles aussi sophistiqués n’est plus autorisée. C’est ensuite un flash-back nous expliquant presque toute l’enquête de l’époque qui nous est proposé par le mangaka et l’on comprend à demi-mot quel drame a poussé Gesicht dans de tels retranchements. Après cela, le présent reprend ses droits et l’inspecteur robot retourne protéger Haas de l’ordre anti-robot qui va d’ailleurs les attaquer de front... Vers la fin, Naoki Urasawa revient sur le cas d’Astro : si l’enfant-robot est toujours considéré comme mort, on apprend qu’il a pourtant été remis en état par le professeur Ochanomizu mais qu’il ne s’est pas pour autant remis en marche. Arrive alors le professeur Tenma, le créateur d’Astro, et ce dernier va lui aussi mettre la main à la patte. Malgré tout, l’enfant ne se réveille pas et Tenma explique alors pourquoi : l’intelligence artificielle trop poussée n’arrive pas à choisir parmi toutes les possibilités de choix qu’elle calcule ! Une seule technique semble capable de le réveiller malgré tout, mais il se pourrait bien que la personnalité d’Astro devienne alors complètement différente, peut-être même monstrueuse... Bref, de parts et d’autres, le mangaka ne nous laisse pas vraiment de répit et l’envie d’en savoir toujours plus nous tient en haleine. Tout semble très pensé dans les moindres détails, même les plus insignifiants qui forment le background de l’œuvre et rendent le côté futuriste d’autant plus réaliste. Quelques réponses sont disséminées au compte-gouttes, d’autres mystères s’épaississent encore, l’action est présente, l’histoire avance, mais on pourra tout de même regretter un léger manque d’impact cette fois-ci. Malgré tout ce qu’il contient, le présent volume n’est en effet pas aussi percutant que les précédents, peut-être car on en attend de plus en plus de la part de l’auteur au fur et à mesure que l’on avance dans la série. Néanmoins, il serait dommage de se priver de ce manga qui est sans conteste l’un des meilleurs de l’année 2010.

voir la fiche officielle ISBN 9782505009665