parution 07 juillet 2017  éditeur Kana  collection Shonen Kana
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

The grim reaper and an argent cavalier T1

Luttant contre des créatures vampirisant les âmes pour le compte d’un sorcier maléfique, Cyan tombe au combat. Sa déesse lui propose alors de ressusciter mais il revient transformé en monstre. Un récit de dark fantasy plus original qu’il n’y parait.


 The grim reaper and an argent cavalier T1, manga chez Kana de Irono
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kana édition 2017

L'histoire :

Cyan est le fils d’un guerrier de l’ordre des chevaliers d’argent, qui ont pour mission d’anéantir les larvas, des monstres qu’on dit être les envoyés de la mort. D’après ce qu’on raconte, il fut un temps où apparurent un frère et une sœur qui étaient les plus grands sorciers que le monde ait connu. Mais le grand frère estimait qu’ils devaient régner sur le monde, et découvrit comment devenir immortel : en absorbant l’âme d’autres humains ! Et pour ce faire, il créa des monstres qui mangeaient les âmes pour lui, les larvas. La petite sœur, Lemuria, s’opposa à lui en créant l’ordre des chevaliers d’argent et en mettant sa magie à leur service. Deux siècles plus tard, les descendants de Lemuria dirigent toujours l’ordre des chevaliers d’argent. Aujourd’hui, le père de Cyan revient de mission après 2 ans d’absence. L’enfant est heureux, mais il ne veut pas devenir chevalier comme son père : il a vu sa mère se faire tuer par un larva étant petit et reste traumatisé par cette vision. Son père ramène avec lui une fillette, Reinette, une descendante de Lemuria qu’ils vont devoir protéger quelques jours. Seulement, le village est attaqué par un grand nombre de larvas et le père de Cyan se fait tuer en tentant de protéger les enfants. Seuls face au danger, ils doivent alors défendre eux-mêmes leur vie : Cyan reprend l’épée de son père et attaque un larva, tandis que Reinette se concentre plus que jamais pour réussir pour la première fois à lancer un sort de combat. Ayant survécu à l’horreur, les deux enfants se font alors une promesse : devenir forts ensemble. Quatre ans plus tard, Reinette et Cyan, devenu chevalier d’argent, vivent au château des Lemuria. Un jour, une attaque massive a lieu, à laquelle le seigneur de la mort lui-même participe. Face à lui, Cyan et Reinette sont impuissants. Ce jour-là, leur destin va basculer de manière radicale...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si on a l’habitude de voir des récits seinen de dark fantasy, il est plus rare qu’il s’agisse d’un shônen, cette catégorie se prêtant moins facilement à des ambiances très sombres, où la mort est omniprésente. Car c’est bien de ce type de récit qu’il s’agit ici : (attention, petits spoilers) dès le premier chapitre, le père du héros se fait tuer devant ses yeux, puis c’est au tour de Cyan et de l’héroïne eux-mêmes de passer l’arme à gauche ! Heureusement, ils reviennent ensuite d’entre les morts, bien décidés à mener leur combat jusqu’au bout lors de cette seconde chance ; seulement, les apparences sont trompeuses et rien n’est aussi simple... C’est l’histoire habituelle du bien contre le mal, mais en brouillant un peu les cartes, puisque des méchants se font passer pour des gentils, et des gentils sont transformés en agents du mal tout en continuant à œuvrer pour le bien. C’est d’ailleurs là que réside l’originalité du récit : on ne s’attend pas de prime abord à ce genre de rebondissements et on se fait surprendre par les retournements de situation des premiers chapitres. Côté graphismes, la mangaka fournit un travail assez classique mais efficace. Le découpage n’est pas très dynamique mais cela est compensé par des plans efficaces et impactants, et des personnages très expressifs, surtout en ce qui concerne les regards qui passent bien les émotions. La violence n’est pas édulcorée, même si on est loin d’un titre façon Berserk ou Ubel blatt, et on a droit à de l’action dès l’introduction du récit. Quant aux protagonistes, ils s’attirent immédiatement notre sympathie même s’ils ont un côté un peu trop gravures de mode. En bonus, la jaquette est réversible afin de choisir la version que l’on préfère du héros entre l’ombre et la lumière avec un rendu plutôt sympathique. Ce premier opus (sur 6 au total) tient ses promesses et on a hâte de pouvoir découvrir la suite !

voir la fiche officielle ISBN 9782505069089