parution 07 octobre 2015  éditeur Kazé manga  collection Shônen UP
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Aventure - Action Shônen

Bestiarius T1

En plein essor, l'Empire romain confronte dans ses arènes les humains et les monstres qu'ils ont réduits au préalable en esclavage. Après Rainbow et Green Blood, voici le nouveau coup de maître de Masasumi Kakizaki. Déjà indispensable !


 Bestiarius T1, manga chez Kazé manga de Kakizaki
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2015

L'histoire :

En l'an 70 après Jésus-Christ, l'Empire romain continue de s'étendre et de soumettre les territoires que son armée traverse. Humains et monstres sont capturés et deviennent des esclaves ou des gladiateurs. Lors d'une mission, une wyverne vient à bout de toute une légion. L'un des combattants, dans son dernier souffle, demande à la créature qui l'a battu de dire à son fils qu'il est mort avec les honneurs... 15 ans plus tard, dans l'arène, des combats ont lieu tous les jours, opposant des humains aux monstres. Orphelin, Finn fait fureur et remporte ses matchs les uns après les autres. Le jeune homme tient ses conseils et ses techniques de combat d'un autre prisonnier : Durandal la wyverne. Cela fait maintenant tellement d'années qu'il connaît le monstre que Finn le considère comme son père. Désirant pousser le populaire gladiateur dans ses retranchements, César pense envoyer dans l'arène la wyverne en face de Finn. Le vainqueur aura droit à la liberté...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis ses débuts, le mangaka Masasumi Kakizaki a un parcours pour le moins étonnant. Découvert en France sur l'excellente et éprouvante série Rainbow, il nous avait ensuite conquis avec l'horrifique Hideout puis avec son western Green Blood. Il revient cette fois-ci dans un registre qui n'est pas vraiment le sien : le shônen, lui qui est un habitué des seinen. Bestiarius se déroule au premier siècle et se focalise sur l'Empire romain, conquérant des territoires et se délectant des combats de gladiateurs. L'univers intègre des éléments fantastiques comme des créatures mythologiques. Le postulat initial est que les monstres tels que les orcs ou les minotaures vivent soit parmi les humains soit dans certaines régions reculées. Les romains offrent deux choix à celles et ceux qu'ils capturent : se battre dans l'arène ou travailler dans les mines. C'est donc un monde dur et impitoyable que décrit l'auteur. L'histoire met en scène plusieurs personnages principaux dans ce premier opus. Tout d'abord, nous faisons la connaissance de Finn, un orphelin qui apprend d'une wyverne la façon de combattre dans l'arène. Il se révèle l'une des principales attractions de Rome et, pour le torturer, César lui oppose son mentor. Le second personnage est Zénon, un jeune homme qui a été recueilli par un minotaure et son fils lorsqu'il était tout petit. Masasumi Kakizaki aurait pu se contenter de faire combattre les hommes et les monstres. Au contraire, le mangaka confirme son talent en appuyant sur l'inhumanité et la cruauté de certains humains comme César. Les créatures veulent pour la plupart vivre en paix ou en harmonie avec les autres espèces. Le récit est une belle promotion de l'ouverture d'esprit et de la générosité que tout un chacun devrait prodiguer envers les autres. Pour autant, Bestiarius est un récit intense sur le plan de l'action. Bénéficiant de planches incroyables en termes de minutie et de détails, le titre impressionne et excitera même le lecteur lors de certaines séquences. Parfois plus proche dans le ton d'un seinen que d'un shônen, Bestiarius comblera probablement les fans d’Arms Peddler tant certaines qualités sont proches. Une bonne histoire prenante, des personnages charismatiques et attachants et un visuel au top font de Bestiarius LA nouvelle série à ne pas rater. Entrez dans l'arène !

voir la fiche officielle ISBN 9782820317032