Heartbroken chocolatier T3, manga chez Kazé manga de Mizushiro ©Kazé manga édition 2011

Heartbroken chocolatier T3

Saeko surprend Sohta en pleins mamours avec Elena et cela semble la remplir de jalousie. L’histoire se montre plus douce-amère et nous emporte enfin.

L'histoire : Ce matin, Sohta est particulièrement surpris de voir Elena arriver à la chocolaterie, qui plus est accompagnée de bagages. En fait, la jeune femme est venue faire un petit coucou avant de partir faire un shooting à Hawaï. Comme elle se montre très gentille et se colle très fort à Sohta, les collègues de ce dernier se demandent s’ils n’ont pas couché ensemble. Puis, ils se prennent dans les bras et c’est alors qu’arrive Saeko. Celle-ci fronce les sourcils et Elena se dit qu’elle a dû faire une gaffe. Néanmoins, Sohta voit là une occasion de passer pour un bad boy et il se montre donc très attentionné envers Elena. Une fois cette dernière partie, Saeko retrouve sa bonne humeur et demande à goûter des truffes à la menthe. Elle en profite pour s’excuser d’avoir proposé à Sohta un rendez-vous avec une amie. Elle désigne Sohta comme son « ex » et ce terme remplit de joie ce dernier qui ne remarque pas son regard nostalgique...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Si la relation entre Saeko et Sohta est à l’honneur tout au long du volume, la première partie relègue cette histoire au second plan. En effet, Sohta se contente de passer pour un bad boy alors qu’il jubile intérieurement d’être considéré comme un « ex », et c’est donc Olivier qui lui vole la vedette. Ce dernier est épris de Matsuri, la petite sœur de Sohta, et il décide de dévoiler ses sentiments même s’il doute d’avoir une réponse positive. Ces deux-là sont assez touchants car ils savent pertinemment qu’écouter leur cœur les fait souffrir alors que la raison pourrait les conduire au bonheur : le portrait de ces deux êtres est assez émouvant et on ressent beaucoup de sympathie pour eux. La deuxième partie remet quant à elle la relation entre Saeko et Sohta au premier plan : le jeune homme est de plus en plus désabusé par son amour à sens unique, tandis que Saeko décide de le charmer pour oublier la déception de son mariage. S’il n’y a pas grand-chose de neuf concernant Sohta, on apprécie que Saeko soit un peu plus développée : on saisit mieux le personnage et la peine qu’elle ressent la rend légèrement plus attachante. Dans les deux cas, les histoires nous présentent des personnages au cœur lourd, qui se débattent et s’accrochent à des sentiments qu’ils savent vains, ce qui offre au scénario une amertume qui vient contrebalancer la douceur des chocolats. Les sentiments sont alors plus mâtures et donc plus en adéquation avec l’intrigue : de fait, la lecture s’avère enfin prenante et l’ambiance mélancolique nous atteint facilement. Ce troisième volume continue donc sur la bonne lancée de son prédécesseur et on souhaite vivement qu’il en soit de même pour la suite.

  • scénar dessin


19 août 2011



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Heartbroken chocolatier T3, manga chez Kazé manga de Mizushiro ©Kazé manga édition 2011

16 juin 2011

Kazé manga

Kazé shôjo

voir la fiche officielle

9782820301383

ado / adulte

Sentimental

Shôjo

Heartbroken chocolatier série en cours en France
7 albums parus Titre en VO : Shitsuren chocolatier
Nos chroniques dans cette série :