Heartbroken chocolatier T4, manga chez Kazé manga de Mizushiro ©Kazé manga édition 2012

Heartbroken chocolatier T4

Sohta se demande pour qui Saeko peut bien s’apprêter tandis que Kaoruko accepte une invitation à dîner de Sekiya. Les relations évoluent et l’histoire se savoure d’autant plus !

L'histoire : Comme à son habitude, Saeko est venue déguster des chocolats dans la boutique de Sohta. Ce dernier, ravi de voir la jeune femme déguster sa nouvelle création, ne peut s’empêcher de constater qu’elle s’est mise sur son 31. Saeko lui explique avoir un rendez-vous avec quelqu’un d’autre que son mari, avant de quitter la boutique. Sohta est paniqué car il ne sait pas si la jeune femme est infidèle ou si c’est seulement lui qui se fait des films. Pour une fois, Kaoroku n’a pas à souffrir en voyant le pâtissier se prendre un vent. Elle n’a en effet pas assisté à la scène car Sekiya est venu la voir pour l’inviter à dîner. Il ne s’agit pas d’un rendez-vous galant car l’homme suit les conseils de son patron de prendre un repas avec quelqu’un qu’il ne fréquente pas d’ordinaire. Kaoruko accepte l’invitation sans se douter qu’elle va un peu trop parler lors du dîner...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Sohta, Saeko et Kaoruko se partagent le premier rôle dans ce volume. En ce qui concerne le pâtissier, il se désespère de voir celle qu’il aime lui mettre des râteaux mais ne se contente pas de se lamenter sur son sort : il décide de se servir de son chagrin pour redoubler d’imagination et proposer des créations pâtissières toujours plus gourmandes et intéressantes. Kaoruko commence à se rapprocher de Sekiya et, si elle ne le considère pas comme un amant potentiel, cette relation naissante permet en tout cas à la jeune femme de prendre conscience de sa situation. Quant à Saeko, on se doutait que son mariage n’était pas très joyeux et on découvre enfin ce qu’il en est : la jeune femme se retrouve déchirée entre le point de vue de la société qui considère qu’avoir épousé un bon parti devrait lui suffire, et son envie d’être aimée pour elle-même au lieu d’être considérée comme un faire-valoir. La demoiselle se montre plus attachante que prévu et franchit une étape en prenant des décisions matures, tout en nous permettant d’avoir un aperçu de la vie des femmes mariées au Japon (pour elles, continuer à travailler après le mariage n’est pas vraiment bien vu). La tonalité de l’intrigue est assez triste mais pas larmoyante pour autant : les relations sont bien expliquées, les sentiments se communiquent plutôt bien au lecteur, et tout ce petit monde donne envie d’être réconforté. Dans tout cela, on aperçoit tout de même un peu de bonheur avec Olivier et Matsuri qui se mettent ensemble, et la gourmandise est toujours présente avec des mets qui nous font saliver. Les relations aussi bien que les mentalités évoluent ainsi à bon rythme et on est donc définitivement séduits par la série. On dévorera la suite avec plaisir.

  • scénar dessin


4 avril 2013



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Heartbroken chocolatier T4, manga chez Kazé manga de Mizushiro ©Kazé manga édition 2012

04 avril 2012

Kazé manga

Kazé shôjo

voir la fiche officielle

9782820303257

ado / adulte

Sentimental

Shôjo

Heartbroken chocolatier série en cours en France
7 albums parus Titre en VO : Shitsuren chocolatier
Nos chroniques dans cette série :