parution 11 mai 2016  éditeur Kazé manga  collection Kazé shôjo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Kiss him not me T3

C'est maintenant une fille qui s'intéresse à Serinuma et qui lui vole même son premier baiser ! Puis, Serinuma reprend son poids d'origine : comment les garçons vont-ils réagir ? De nouveau le récit sort des sentiers battus, et c'est tant mieux !


 Kiss him not me  T3, manga chez Kazé manga de Junko
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2016

L'histoire :

Serinuma présente aux garçons Nishina, le "prince" qu'elle avait rencontré au comicket et qui s'avère donc être finalement une élève de seconde du même lycée qu'eux. Celle-ci a un look plutôt masculin et a visiblement du succès auprès des filles de toutes les classes, de la seconde à la terminale. Lorsqu'elle invite Serinuma chez elle, les garçons sentent donc un danger et s'incrustent eux aussi. Une fois chez Nishina, ils découvrent que la jeune fille habite une maison immense avec domestiques, qu'elle possède toute une collection de figurines de la série fétiche de Serinuma ainsi que tout un tas de déguisements de cosplay qu'elle a réalisés elle-même, sans parler d'une bibliothèque énorme entièrement remplie de boy's love. Serinuma est déjà totalement impressionnée par sa nouvelle amie, mais elle va bientôt être achevée : lorsqu'elle demande à Nishina comment elle a fait pour posséder les anciennes éditions introuvables d'un cercle de mangas amateurs dont elle est fan, la jeune fille lui répond qu'elle fait partie des dessinatrices de ce cercle ! Les garçons avaient raison de se méfier : Nishina possède toutes les qualités pour plaire à Serinuma. Heureusement que c'est une fille... Croyant que la « concurrence » s'arrêtera là, ils ne se méfient pas lorsque Nishina leur demande de prendre des poses yaoi pour l'aider dans ses futurs dessins. Mais, au moment de mimer elle-même une pose avec Serinuma, Nishina embrasse soudainement cette dernière ! Finalement et contre toute attente, Nishina serait-elle une prétendante de plus pour Serinuma ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un second volet en demi-teinte, ce troisième opus relance un peu la série en cassant un peu de nouveau les schémas "classiques" du shôjo. Cette fois, plutôt qu'un nouveau beau gosse supplémentaire, c'est une jeune fille qui vient faire concurrence aux garçons voulant conquérir le cœur de Serinuma ! Et deuxième point encore plus intéressant, Serinuma s'étant gavée de chocolats pour la Saint-Valentin, cette dernière reprend son poids d'origine : les garçons resteront-ils amoureux d'elle malgré son physique totalement différent maintenant qu'ils ont appris à la connaître ? Pour eux qui n'ont tout d'abord été qu'attirés par son apparence après qu'elle avait maigri, et qui ont ensuite découvert, surprise après surprise, son côté otaku, cette épreuve va révéler chez eux de nouveaux comportements et de nouveaux sentiments. Ce genre de point est rarement abordé dans les récits habituellement, et même si là tout est un peu « facile » et simplifié, on est tout de même agréablement surpris de voir que le récit continue ainsi de vouloir sortir des sentiers battus. Graphiquement, une séance de pose "boy's love" devant l'appareil photo de la nouvelle protagoniste, dessinatrice de yaoi, permet d'ajouter un peu de fan-service facile pour faire plaisir aux lectrices autant qu'à l'héroïne. Junko fournit sinon un travail comme d'habitude assez correct. Après avoir ajouté du yuri et fait regrossir son héroïne, que nous réserve l'auteur pour la suite ? On espère que cela va continuer à nous surprendre ; rendez-vous au tome 4 pour le découvrir.

voir la fiche officielle ISBN 9782756075655