parution 28 avril 2011  éditeur Kazé manga  collection Kazé shôjo
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Sentimental Shôjo

L' Arcane de l’aube T1

Mariée conte son gré au prince du royaume ennemi et méprisée par tous à cause de sa rousseur, Nakaba va devoir lutter pour exister et son fidèle serviteur Loki est prêt à tous les sacrifices pour elle. Un début très prometteur et intéressant.


L'Arcane de l’aube  T1, manga chez Kazé manga de Toma
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2011

L'histoire :

Depuis 200 ans, les royaumes de Senant et Belquat se font la guerre sur l’île qu’ils se partagent mais les familles royales concluent régulièrement une trêve de cinq ans en mariant leurs enfants. C’est ainsi que Nakaba, première princesse de Senan, est envoyé à Belquat pour y épouser le prince cadet du royaume, Caesar. Les deux jeunes gens se voient pour la première fois le jour de la cérémonie et le peuple est stupéfait de voir que Nakaba est rousse. En effet, que ce soit à Belquat ou à Senant, seules les personnes aux cheveux noirs sont habituellement couronnées : les bruns, blonds et roux constituent le pauvre peuple tandis que les êtres mi-humains mi-bêtes ne sont considérés que comme des esclaves. Devant la foule venue assister au mariage, Caesar déclare ne pas être dérangé par la rousseur de son épouse mais, une fois qu’il n’est plus devant le peuple, il fait comprendre à Nakaba qu’il la méprise au plus haut point et commence à l’étrangler. Cela ne dérange pas Nakaba car, même dans son royaume, elle était rejetée à cause de ses cheveux. Néanmoins, son serviteur Loki, mi-homme mi-chien, est prêt à tout pour la défendre, quitte à menacer Caesar avec un poignard...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En commençant tout de suite sur le mariage forcé de Nakaba qui est rejetée par tous à cause de sa couleur de cheveux, le ton est donné : cette histoire n’est pas un conte de fée et le prince n’est pas vraiment charmant. Néanmoins, c’est justement le fait de prendre à contre-pied les stéréotypes du genre qui fait l’intérêt de ce titre. Ce premier volume nous présente surtout le contexte, avec la ségrégation des pauvres et des créatures mi-humaines et mi-bêtes, mais présente déjà des pistes d’évolutions alléchantes : Nakaba renferme un pouvoir secret dangereux, les complots au sein de la cours sont légion, la guerre est sur le point d’exploser... On réalise donc que le monde dans lequel évoluent les personnages n’est pas tendre et que ces derniers sortent eux aussi de l’ordinaire. En effet, Nakaba n’est pas la pleurnicharde à laquelle on aurait pu s’attendre : même si elle se sait conspuée par son entourage, elle garde son caractère fougueux et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Loki est quant à lui un serviteur qui se moque des conventions et n’hésite pas à menacer le prince, ce dernier faisant par ailleurs rapidement preuve d’un comportement étonnant. Tout cela offre un récit finalement frais et prenant, que les graphismes viennent souligner d’un trait fin et parfois un peu trop épuré. Les personnages sont séduisants et expressifs et leurs tenues sont détaillées mais ils évoluent dans des cases où les décors sont souvent absents. Le tramage fait preuve de variété mais ne comble pas toujours le vide des cases. Cependant, le rendu général est agréable à l’œil et c’est le principal. Au final, ce premier volume dégage beaucoup de charme et de potentiel : pourvu que la suite soit à la hauteur de nos attentes !

voir la fiche officielle ISBN 9782820300829