parution 10 mai 2017  éditeur Kazé manga  collection Kazé seinen
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Le chant des souliers rouges T1

Kimitaka est solitaire et renfermé depuis qu’il a blessé un camarade au collège. Cela lui permit de faire un échange de chaussures rouges avec une fille sans savoir ce que cela impliquerait pour eux. Une histoire qui commence de façon très touchante.


Le chant des souliers rouges T1, manga chez Kazé manga de Sahara
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2017

L'histoire :

Ce matin, Kimitaka est le premier levé de la maison car il doit faire sa rentrée au lycée. Son grand-père l’intercepte avant qu’il ne parte et lui conseille de mettre les chaussures rouges avec un éclair sur le côté. Gêné, Kimitaka rétorque qu’il n’a pas de telles chaussures, avant de partir en cours. Le garçon repense alors à l’époque du collège. Il faisait partie du club de basket mais eut du mal à admettre que des débutants progressent plus vite que lui. Un jour, son grand-père lui offrit des baskets rouges avec un éclair pour l’encourager. Hélas, ce jour-là, Kimitaka blessa accidentellement un camarade dont il était jaloux. En apportant des fleurs à l’hôpital pour s’excuser, Kimitaka entendit les autres parler de lui en mauvais termes et dire qu’il ferait mieux de mourir. Kimitaka voulut alors se débarrasser de ses chaussures rouges, mais une fille le surprit et voulut échanger sa paire avec la sienne...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Un bus passe, My girl... : si ces titres vous ont enchantés, eh bien vous serez ravis d’apprendre que son auteur a une nouvelle histoire à nous faire découvrir. La mangaka nous invite cette fois à faire connaissance avec deux jeunes gens liés par des souliers rouges : tous deux sont mal dans leur peau et ont besoin de se trouver une activité qui leur redonnera le sourire. Même si les paires de chaussures ne sont pas mises en avant de manière très subtile, l’intrigue s’avère assez douce et optimiste. Les thèmes abordés ne sont pas faciles (exclusion, hobbies étonnants...) mais sont toujours d’actualité pour des lycéens. On voit bien que les deux jeunes gens vont s’influencer mutuellement, sans forcément le faire exprès, mais c’est justement cette relation et la force qu’elle leur confère qui en fait toute sa saveur, son intérêt et son charme. Les émotions sont exprimées avec subtilité et ne manquent pas de nous aider à nous attacher aux personnages. Les dessins ont eux aussi ce côté fragile avec des silhouettes volontairement pas toujours gracieuses, un certain dynamisme et beaucoup de gros plans. Cela fonctionne parfaitement : enfilez vos souliers et plongez-vous dedans sans hésitation !

voir la fiche officielle ISBN 9782820328403