parution 12 avril 2017  éditeur Kazé manga  collection Kazé seinen
 Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Seinen

Riku-do la rage aux poings T2

Pour son premier combat officiel, Riku doit avant tout vaincre ses questionnements : comment trouver la motivation de démolir le corps et les rêves de quelqu’un qui ne lui a rien fait ? Un volet moins impactant mais toujours prenant.


 Riku-do la rage aux poings T2, manga chez Kazé manga de Matsubara
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2017

L'histoire :

Riku s’entraîne en vue de son premier combat officiel mais il manque de concentration : il pense encore à sa conversation avec Tokorozawa. Qui plus est, pour un débutant se pose souvent la question de savoir comment avoir la niaque face à un parfait inconnu. A la pesée, Riku découvre son adversaire, Kikuchi : un père, venu avec son jeune fils pour qui il est un héros et qui s’inquiète énormément pour lui. Cela perturbe encore plus Riku : comment monter sur le ring et démolir ce père devant les yeux de son enfant ? Le jour du combat, à la seconde où le gong retentit, l’adversaire de Riku se jette sur ce dernier, qui n’avait même pas réalisé que le match avait commencé. Même si l’homme a la trentaine, il est rôdé à ce genre d’affrontements, et sait aussi qu’il n’aura plus vraiment d’autres chances de briller. Kikuchi fait pleuvoir les coups et malmène Riku, qui se demande quant à lui s’il peut vraiment empêcher le fils de son adversaire d’être heureux, ce qui le ramène à sa propre enfance. Seulement, à force de revoir les images de son passé, et notamment celles du jour où il a dû se battre pour survivre, Riku voit son instinct reprendre le dessus et lance une riposte presque malgré lui...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est seulement dans ce deuxième tome que Riku fait réellement son entrée dans le monde des combats de boxe, avec son premier affrontement officiel sur un ring. Comme tous les débutants, Riku va alors devoir vaincre ses propres doutes avant de penser à battre son adversaire : comment trouver la motivation de démolir quelqu’un qui ne lui a rien fait, est-ce que son désir de gagner doit l’emporter sur le fait de détruire les projets de son adversaire, et en quoi Riku est-il dans ce cas différent des malfrats qui ont ruiné sa vie lorsqu’il était enfant ? L’affrontement en lui-même n’est pas si long, et il s’agit donc surtout de développer la psychologie du héros. Ensuite, de premiers antagonistes arrivent et les éléments se mettent en place pour les prochains combats. On a également droit à un sparring sanglant avec celui qui sera probablement le plus gros adversaire de Riku pour ses débuts dans le monde de la boxe, mais le récit n’oublie pas en parallèle de nous parler de Yuki (l’amie de Riku du foyer) et de Tokorozawa qui n’est jamais très loin non plus du jeune homme. Le récit reste intéressant mais il devient tout de même un peu moins impactant que dans le premier opus, qui donnait une vraie claque par sa violence crue et sans pitié ; forcément, on s’oriente un peu plus maintenant sur la boxe que sur le monde du crime. Il en est de même des graphismes : les scènes du volume 1 étaient tellement fortes qu’on était scotché, faisant fi des petits défauts. C’est un peu moins le cas dans ce deuxième volet : les scènes de combat rendent assez bien et sont très travaillées mais ne sont pas assez puissante pour camoufler des petits soucis de proportions, de volumes et un trait globalement encore un peu maladroit par moments. On regrette un peu le racolage avec quelques scènes de sexe inutiles, mais cela est dû aux débuts de la prépublication au Japon et il est fort probable que cet aspect disparaisse petit à petit par la suite. En résumé, même s’il est moins puissant que le premier volet, celui-ci ne démérite pas pour autant et, maintenant que le récit est véritablement lancé, on n’hésitera pas à aller lire la suite.

voir la fiche officielle ISBN 9782820328304