parution 09 décembre 2010  éditeur Kazé manga  collection Kazé shônen UP !
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Horreur Shônen

Shikabane hime T3

Keisei doit expliquer la vérité à son frère Ori présent sur les lieux du précédent combat, puis Kindô vient attaquer de front le moine du Kôgonshû. Un volet de transition qui réserve néanmoins une surprise de taille sur la fin.


 Shikabane hime T3, manga chez Kazé manga de Akahito
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kazé manga édition 2010

L'histoire :

Après le combat contre le chuchoteur, Ori a découvert son frère Keisei ainsi que Makina au milieu d’une mare de sang et a compris que son frère est impliqué dans quelque chose qu’il n’aurait jamais imaginé. Mais, après tout ces événements, le bonze élude la question et lui promet de tout lui expliquer plus tard. Le lendemain, au lycée, Ori apprend que ses amis non plus n’ont pas tout compris à ce qu’il s’est passé, et il décide finalement de ne pas attendre le soir pour parler à son frère. Séchant les cours, il se rend donc au temple où il retrouve Keisei, peu en forme après son combat du jour précédent. Ce dernier lui explique alors la vérité sur les morts-vivants ainsi que sur l’organisation Kôgonshû et les shikabane hime qu’elle emploie... De son côté, avec l’échec du chuchoteur, Kindô souhaite éviter de se faire remarquer par le Kôgonshû et poursuivre son plan plus discrètement, mais Keito, le numéro 2 de la Multitude, n’est pas de cet avis et le lui fait savoir douloureusement. Le moine déchu prévoit donc de revenir attaquer directement Keisei chez lui, le soir même où ce dernier fête en famille l’anniversaire d’Ori...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si ce troisième opus commence doucement en s’attardant sur la découverte de la vérité concernant Keisei (et Makina, donc) par son frère Ori et les répercussions que cela peut avoir d’un point de vue personnel, le scénario ne traîne pourtant pas trop longtemps (2 chapitres sur 5) avant de nous replonger dans l’action. Ainsi, c’est même un événement majeur qui attend le lecteur vers la fin du volume (attention au spoil) : la mort d’un personnage récurent (on n’en dira pas plus pour ne pas gâcher le plaisir) ! Avec cela, on peut dire que le mangaka réussit à nous surprendre, surtout que cela arrive très tôt dans la série, mais pas assez pour n’avoir été qu’une simple introduction. La question reste de savoir si l’événement était prévu dès le départ ou si cela répond à une demande éditoriale... Il n’empêche que cela fait son petit effet ! Car, dans une production nippone orientée mainstream, tuer ainsi un personnage à ce moment de l’histoire est peu courant et représente un gros risque. Le reste du scénario continue doucement d’avancer en fond : le chef du Kôgonshû rentre à son tour dans l’action avec le début d’un combat, et on apprend côté méchants que le moine rebelle est loin d’être le grand chef (et donc pas le plus puissant) et qu’il ne dirige pas vraiment les opérations (mais il semble néanmoins poursuivre des objectifs personnels...). On a également droit à quelques révélations, rien de bien croustillant mais l’auteur s’arrange néanmoins pour expliquer pourquoi les shikabane hime sont presque toujours des adolescentes, et on s’étonne de constater que la justification tient finalement la route. Bien que les choses bougent un peu, les scènes d’actions ne sont pourtant pas le cœur de ce volume (mais celles qui sont présentes ne font pas dans la dentelle par contre !), aussi les graphismes restent-ils assez classiques et on ne retrouve pas de planche aussi léchée que dans le premier volet. Cela ne veut pas dire que les dessins ne sont pas soignés pour autant ; bien au contraire, le mangaka fournit encore une fois un travail de qualité correcte. Un peu mou en dehors du dernier chapitre, ce troisième volume sert donc surtout de transition vers le prochain volet en faisant évoluer les différents paramètres de l’histoire avant de retourner dans l’action. On attend donc la suite, en espérant tout de même qu’elle sera plus pêchue.

voir la fiche officielle ISBN 9782849659984