parution 01 juin 2012  éditeur Kazé manga  collection Kazé seinen
 Public ado / adulte  Thème Anticipation, Thriller Seinen

Suicide island T3

Sei passe une soirée enrichissante auprès de l’ermite mais doit tout de même rejoindre son groupe à contrecœur. L’histoire nous fait oublier la petite déception du volume précédent.


 Suicide island T3, manga chez Kazé manga de Mori
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star
  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star
  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star
©Kazé manga édition 2012

L'histoire :

Sei a accepté de dormir chez l’ermite et passe la soirée avec lui à discuter et à manger autour d’un feu. L’ermite explique à Sei pourquoi il surnomme l’endroit « l’île sans loi ». En fait, il est arrivé sur l’île il y a plusieurs années : à l’époque, le gouvernement japonais avait envoyé plusieurs condamnés à mort en espérant qu’ils apprendraient à vivre ensemble. Hélas, le résultat fût tout autre et les personnes se tardèrent pas à se livrer à une avalanche de violence gratuite : passages à tabac, viols... N’étant pas du même gabarit que les autres, l’ermite avait décidé de partir vivre seul dans la forêt. Sei n’en revient pas et lui raconte qu’il fait partie d’un groupe de jeunes gens ayant tenté de se suicider. Si l’ermite refuse de rejoindre un groupe, il propose toutefois à Sei de rester vivre avec lui. Cependant, le garçon refuse car il a promis de retourner auprès des autres même si, au fond de lui, il n’en a que très moyennement envie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le programme de Sei est chargé dans ce troisième volet, entre les révélations de l’ermite qui génèrent des questions inquiétantes (reste-t-il encore des condamnés à mort ? Le gouvernement a-t-il envoyé d’autres catégories de personnes ? etc.) et de tristes vérités (les rescapés ne seront jamais sauvés par qui que ce soit), le dressage du chiot, le retour parmi les autres, le sauvetage de la belle dont on ne connaît toujours pas le nom et la construction d’un radeau pour tenter de partir de l’île. Contrairement au volume précédent qui reposait presque entièrement sur la chasse, celui-ci explore donc de nouveaux horizons et fait naître de nouveaux dangers tout en faisant évoluer les mentalités de certains personnages : cela apporte beaucoup de rythme et renforce également notre intérêt, aussi bien pour le récit que pour les protagonistes. De fait, la petite déception précédente est vite oubliée et on plonge dans l’histoire pour n’en relever la tête qu’à la dernière page. Du côté des graphismes, on remarquera que les problèmes de proportions des têtes se sont atténués, ce qui est fort appréciable, et le reste est toujours soigné. Ce troisième opus est donc fort agréable et on compte sur la suite pour faire au moins aussi bien.

voir la fiche officielle ISBN 9782820303769