parution 10 avril 2014  éditeur Ki-oon  collection Seinen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Esotérique Seinen

Evil Eater T1

Deux sorceristes sont chargés d'éliminer le mal qui ronge les Returners, des individus ramenés à la vie et qui étaient des victimes de meurtriers ! Mise en place d'un seinen fantastico-ésotérique peu convaincant.


 Evil Eater T1, manga chez Ki-oon de Eifuku, Kojino
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ki-oon édition 2014

L'histoire :

La science ne cesse d'évoluer à mesure que les années passent. Ainsi, faire revivre des morts est devenu possible mais cette avancée technologique n'est utilisée que par les services judiciaires. Afin de respecter un certain équilibre, il est décidé que chaque meurtrier condamné à mort permettra à sa première victime de renaître. Seulement, ces derniers, que l'on surnomme les Returners, ne sont pas toujours très stables psychologiquement, la façon dont ils sont morts ayant probablement provoqué un traumatisme. Afin d'éviter d'éventuels bugs, des sorceristes ont été formés. Pour Yoko Amagi, il s'agit de la première journée au sein de sa brigade, et elle est choisie pour être l'équipière de Kento Nagumo. Celui-ci doit découvrir le problème du Returner en scannant son esprit puis sa partenaire aura pour but de détruire le bug. Cette dernière sort tout juste de l'académie, donc pour Kento, ce n'est pas vraiment réjouissant. Alors qu'on leur confie un dossier, ce dernier agit avec pédagogie tout en étant très directif. Il va découvrir que les pouvoirs de la jeune recrue sont largement au-dessus de tout ce qu'il a déjà vu...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'idée initiale d'Evil Eater n'a rien de terriblement originale, à savoir enlever le mal d'une personne grâce à la magie, mais le traitement est assez étonnant. Dans un futur proche, la technologie a permis de vaincre la mort. L'utilisation de cette avancée est néanmoins limitée puisqu'elle est prodiguée sur la première victime de chaque meurtrier condamné à mort, afin de maintenir un certain équilibre. De cette façon, le scénariste, Issei Eifuku, auteur de Samouraï bambou, revisite malicieusement le ying et le yang : une âme donnée contre une autre rendue. Ce premier album se révèle assez bavard et ce, même si toutes les explications ne sont pas forcément nécessaires pour une bonne compréhension. Le duo de personnages principaux se focalise autour de Yoko Amagi, une jeune recrue ayant des pouvoirs magiques impressionnants, et de Kento Nagumo, qui peut quant à lui scanner l'esprit des Returners (nom donné aux revenants). Pour l'instant, les deux partenaires se jaugent et leur relation devrait prendre une tournure plus intéressante par la suite - on devrait notamment en apprendre plus sur Kento. Le récit est assez linéaire et ne présente pas de grande surprise aux amateurs du genre. Les séquences d'exorcisme jouent la carte du spectaculaire mais leur mise en scène est souvent confuse (voire difficilement compréhensible). C'est d'ailleurs là le principal point noir d'un visuel de bonne facture par ailleurs. Bref, assez imparfait, ce premier volet d'Evil Eater déçoit sur plus d'un point.

voir la fiche officielle ISBN 9782355926716