parution 14 octobre 2010  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa Humour
 Public ado / adulte  Thème Policier, Humour Shônen

Ace attorney Phoenix Wright T3

Phoenix Wright va se confronter au paranormal en défendant une jeune fille accusée d'avoir tué une voyante. Une affaire menée à coup de fouet.


 Ace attorney Phoenix Wright T3, manga chez Kurokawa de Kuroda, Capcom , Maekawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2010

L'histoire :

Phoenix Wright accepte de suivre Maya dans une galerie marchande dont le dernier étage est consacré à des stands de voyance. Il y a au total 5 voyants différents, chacun ayant sa propre manière de lire l’avenir, et chaque ticket donne droit à trois rendez-vous. Après un premier entretien peu concluant, Phoenix et Maya rencontrent dans la salle d’attente une jeune fille férue de paranormal, Eglantine Marronnier, qui se montre particulièrement abattue : la voyante Stella Mystique lui a prédit que le dieu de la mort la possèderait et qu’elle apporterait le malheur autour d’elle. Phoenix tente de la rassurer mais cela ne fonctionne pas vraiment. Arrive l’heure du deuxième rendez-vous et, au bout de quelques minutes, un hurlement retentit dans la salle où est entrée Eglantine. Phoenix, Maya et les autres voyants se ruent dans la pièce d’où provient le hurlement et y découvrent Sybil la pythie morte et Eglantine l’air hagard. Tout semble l’accuser et Phoenix va avoir du mal à la défendre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce troisième opus s’intéresse à une seule affaire à laquelle Phoenix Wright se retrouve mêlé malgré lui car il était sur les lieux du crime : dans une galerie commerçante, une jeune fille est accusée d’avoir assassiné sauvagement une voyante car celle-ci lui aurait fait une prédication négative. Le procès qui en découle est certes riche en rebondissements mais, une fois de plus, il est plutôt aisé de deviner le véritable auteur du crime. Le principal intérêt est surtout d’y retrouver Franziska Von Karma, une avocate rivale de Phoenix Wright qui est également une habile manieuse du fouet (oui, même au tribunal). La jeune femme fait donc office de fan-service pour les fétichistes et sa hargne en fait quelqu’un de très énergique. De plus, l’humour est également au rendez-vous, à travers les personnages secondaires (qu’il s’agisse de leur nom ou de leur look) ainsi que les mimiques des deux avocats, sans oublier quelques gags bien sentis. Les graphismes sont toujours aussi charmants et, au final, on adhère une fois de plus à l’ensemble.

voir la fiche officielle ISBN 9782351425404