parution 10 février 2011  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa Humour
 Public ado / adulte  Thème Policier, Humour Shônen

Ace attorney Phoenix Wright T4

Séléna Veunu est accusé du meurtre de son père mais la demoiselle crie son innocence : ce serait sa mère morte il y a 16 ans qui aurait assassiné l’homme. Des affaires délicates mais tout autant divertissantes.


 Ace attorney Phoenix Wright T4, manga chez Kurokawa de Kuroda, Capcom , Maekawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2011

L'histoire :

Après avoir fait un cauchemar dans lequel elle revoit son kidnapping d’il y a 16 ans, Séléna se réveille et se lève pour aller chercher à boire. Elle est à peine sortie de sa chambre qu’elle aperçoit une femme en chemise de nuit au bout du couloir. Lorsque cette dernière se retourne, Séléna est sous le choc : il s’agit de sa mère pourtant morte il y a 16 ans. En fait, cette dernière est revenue pour tenir la promesse qu’elle avait faite autrefois à sa fille, à savoir lui donner un collier étoilé, et pour « s’occuper » du père violent de Séléna. Quelques instants plus tard, Séléna appelle la police pour annoncer le décès de son père. Malheureusement pour elle, la jeune femme est accusée du meurtre, personne ne croyant une seule seconde à sa version des faits...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Deux nouvelles affaires occupent Phoenix Wright et son assistante Maya. La première, qui se déroule sur les deux tiers de ce volume, voit une jeune fille maltraitée et partiellement amnésique être accusée du meurtre de son père, la demoiselle affirmant que c’est le fantôme de sa défunte mère le coupable. Cette affaire est pour le moins singulière et le déroulement du procès va être quant à lui assez original avec des témoins et des accusés surprenants (l’identité de l’assassin étant le must). Quant à la deuxième affaire (qui trouvera son issue dans le prochain volume), il s’agit d’un empoisonnement dont le triste résultat est malheureusement diffusé en direct à la télé, les mystères entourant tout cela étant nombreux. Dans les deux cas, il y a du suspense et du mystère, mais aussi de l’humour qui vient alléger les histoires et rendre les personnages sympathiques. Avec un trait simple mais efficace, les dessins sont toujours aussi plaisants mais on regrette légèrement que Phoenix (l’animal, pas l’avocat) ressemble plus à un chien qu’à un chat. Au final, on est emballé par la lecture et c’est sans objection que l’on attend la suite.

voir la fiche officielle ISBN 9782351425411