parution 01 novembre 2007  éditeur Kurokawa  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Shônen

Fullmetal Alchemist T15

Edward rend visite à Riza Hawkeye pour que celle-ci lui parle de la guerre d’Ishbal. Un flash-back qui nous apporte d’importantes révélations.


 Fullmetal Alchemist T15, manga chez Kurokawa de Arakawa
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2007

L'histoire de la série :

Alphonse et Edward Elric sont deux frères qui, depuis leur plus jeune âge, apprennent l’alchimie. Comme toute science, certaines pratiques sont interdites. Or, à la mort de leur mère, ils décident d’essayer de la ramener à la vie et le sort se retourne contre eux. Alphonse perd la vie tandis qu’Edward perd sa jambe, mais il refuse de perdre aussi son jeune frère et refait le sort où il échange alors son bras contre l’âme de son petit frère. Pour qu’Alphonse revive, son âme doit être rattachée à un corps, et le sien n’existe plus. En dernier recours, Edward la fixe à une armure présente dans la pièce. Malgré cet échec, ils ont pu apercevoir une créature qui n’était pas leur mère. Effondrés, les frères Elric vont mettre du temps à se remettre de cette expérience. Edward s’en veut de ne pas avoir réussi cette alchimie et va vouloir s’engager dans l’armée afin de bénéficier de moyens et de fonds importants pour mener des recherches et redonner son corps à son petit frère. Pour cela, ses membres perdus sont remplacés par des auto-mails, des prothèses entièrement en fer qui lui vaudront son surnom de Fullmetal Alchemist.

L'histoire :

Edward Elric se rend à l’improviste chez Riza Hawkeye et constate alors qu’il y a beaucoup de cartons dans l’appartement de cette dernière. Elle lui explique que cela n’a rien à voir avec son déménagement à Central, mais qu’il s’agit d’affaires qu’elle n’a jamais pris le temps de ranger. Puis, Hawkeye lui propose de discuter autour d’un thé et tente de faire avouer à Edward qu’il est amoureux de Winry. Bien entendu, le jeune homme s’énerve aussitôt et essaye de nier en disant qu’elle est uniquement une amie d’enfance. Il décide de couper court à ces papotages pour en venir à la véritable raison de sa visite : il souhaite en savoir plus sur la guerre d’Ishbal qui a eu lieu il y a plusieurs années. En effet, Edward a peu de connaissances sur le sujet et il souhaiterait que Hawkeye lui parle de ce qu’il s’est vraiment passé là-bas. Riza va donc lui raconter ses souvenirs de cette époque ainsi que sa rencontre avec Roy Mustang…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est une histoire bien sombre qui nous est présentée dans ce quinzième volume de Fullmetal Alchemist. En effet, l’auteur a mis l’humour de côté pour nous narrer la guerre d’Ishbal, un moment tragique au cours duquel l’armée doit décimer une population, ce qui nous rappelle évidement la seconde guerre mondiale. Ainsi, on découvre les actes qu’ont commis les alchimistes d’Etat durant cette période, ce qui nous permet d’avoir une vision différente de personnages tels que Mustang ou Armstrong. Outre ce massacre, de nombreuses révélations surviennent, notamment concernant le passé de Scar, et ce qui lie Hawkeye à Roy Mustang. Même s’il est vrai que l’histoire n’avance pas beaucoup, ce flash-back nous permet de mieux comprendre certaines choses et s’avère très intéressant. Pour coller à l’ambiance décrite, les dessins se sont quelques peu assombris mais ils conservent leur dynamisme et l’action reste fluide. A la fin de ce tome, on n’a qu’une envie : lire la suite ! A noter que ce tome est accompagné d’un carnet de croquis.