parution 02 juillet 2009  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Shônen

Fullmetal Alchemist T21

Winry retrouve Edward à Resembool pendant que Scar planifie une attaque à Central City. Les choses progressent lentement mais n’en sont pas moins intéressantes.


 Fullmetal Alchemist T21, manga chez Kurokawa de Arakawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2009

L'histoire de la série :

Alphonse et Edward Elric sont deux frères qui, depuis leur plus jeune âge, apprennent l’alchimie. Comme toute science, certaines pratiques sont interdites. Or, à la mort de leur mère, ils décident d’essayer de la ramener à la vie et le sort se retourne contre eux. Alphonse perd la vie tandis qu’Edward perd sa jambe, mais il refuse de perdre aussi son jeune frère et refait le sort où il échange alors son bras contre l’âme de son petit frère. Pour qu’Alphonse revive, son âme doit être rattachée à un corps, et le sien n’existe plus. En dernier recours, Edward la fixe à une armure présente dans la pièce. Malgré cet échec, ils ont pu apercevoir une créature qui n’était pas leur mère. Effondrés, les frères Elric vont mettre du temps à se remettre de cette expérience. Edward s’en veut de ne pas avoir réussi cette alchimie et va vouloir s’engager dans l’armée afin de bénéficier de moyens et de fonds importants pour mener des recherches et redonner son corps à son petit frère. Pour cela, ses membres perdus sont remplacés par des auto-mails, des prothèses entièrement en fer qui lui vaudront son surnom de Fullmetal Alchemist.

L'histoire :

A cause d’un problème technique probablement situé dans la locomotive, le train qui convoyait les militaires est obligé de stationner quelques temps à Resembool, où c’est la foire de l’agneau. Prétextant avoir besoin de se ravitailler en eau, deux d’entre eux amènent une cuve jusque chez les Rockbell. Une fois devant la maison, le couvercle de la cuve est ouvert et Winry peut enfin sortir de sa cachette. Pinako étant à la foire de la ville, la porte principale est fermée à clé et la jeune fille doit donc emprunter la porte de service. Elle laisse les deux militaires qui l’ont amenée au rez-de-chaussée et monte se changer dans sa chambre. Seulement, alors qu’elle commençait à enlever son t-shirt, elle se rend compte qu’Edward est lui aussi dans la pièce, assis sur une chaise et abasourdi. En entendant la demoiselle hurler, les militaires se précipitent dans la chambre et tandis que Scar et d’autres ishbals prévoient une attaque à Central City…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A l’instar du volume précédent, les groupes de personnages sont remodelés et la plupart finissent par se retrouver. Néanmoins, ce tome est plus intéressant que son prédécesseur car les homonculus principaux sont au centre de l’intrigue, notamment le puissant et terrible Pride : ce dernier est tour à tour victime d’un attentat, tueur de compagnons (mais nous ne dirons pas qui) et s’empare également d’Alphonse. Certes, les évènements mettent du temps à se déclencher mais les scènes d’action et les nombreux gags (surtout sur la taille d’Edward) viennent heureusement rythmer le récit. On notera au passage l’arrivée d’un nouveau personnage, la mère de Mustang, qui jouera sûrement un rôle important par la suite. Graphiquement, la qualité est très correcte et il n’y a pas grand-chose à redire, si ce n’est le relatif manque de décors. Un bon volume donc, qui nous promet une suite mouvementée et un combat au sommet.

voir la fiche officielle ISBN 9782351424285