parution 11 janvier 2018  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shojo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Love baka T3

Suzu ne travaille pas vraiment, malgré les précautions prises par Hasegawa : comment ce dernier va-t-il réussir à motiver sa mangaka ? Un final farfelu qui privilégie l’humour à l’histoire.


 Love baka T3, manga chez Kurokawa de Sakurai
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2018

L'histoire :

Hasegawa met la pression à Suzu et son assistant Taihei : il reviendra le lendemain pour vérifier l’état d’avancement des planches et ne veux voir personne dormir. Le duo se met rapidement à la tâche dans une ambiance sérieuse. Au bout d’un moment, Taihei se lève pour aller aux toilettes. Quand il revient, Suzu a disparu ! Il la cherche partout dans le bureau, en vain, et appelle Hasegawa au secours. Les deux hommes parcourent toute la maison d’édition pour rien. Suzu finit par réapparaître avec des produits d’un groupe de rock : la demoiselle s’est visiblement éclipsée pour se rendre à un concert. Hasegawa est furieux, d’autant plus qu’il découvre que Suzu passe son temps sur les réseaux sociaux au lieu de bosser...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Suzu continue de glander, s’amuser et rêver au lieu de travailler, déclenchant ainsi la colère de Hasegawa. On pourrait craindre que la situation ne reste figée mais ce n’est pas le cas : tous les personnages dévoilent leurs sentiments et tentent de s’en servir pour parvenir à leur fin. Néanmoins, la conclusion de l’histoire en elle-même manque un peu d’impact et ressemble plus à une fin de chapitre que de série. Le scénario préfère en effet se concentrer sur les gags plutôt que sur l’intrigue. De ce côté-là, rien à redire : les personnages ont des caractères complètement barrés qui font dégénérer la situation, les délires de Suzu sont amusants et les épisodes bonus sont complètement « WTF ». Pour ce qui est de la rigolade, on s’en paye une bonne tranche, c’est certain, mais on aurait aimé que l’histoire marque un peu plus fermement sa conclusion. Cela laisse un petit goût de déception en bouche, c’est un peu triste.

voir la fiche officielle ISBN 9782368525838