parution 09 octobre 2014  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Saint Seiya - The lost canvas chronicles T7

En Irlande, le dieu maléfique Balor a ressuscité. Pour sa 1ère mission, l’inexpérimenté chevalier d’or du lion devra protéger la jeune Conor et défaire Balor, que sa magie semble rendre invincible. Un très bon opus dédié à un chevalier d’exception.


 Saint Seiya - The lost canvas chronicles  T7, manga chez Kurokawa de Kurumada, Teshirogi
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2014

L'histoire :

En Irlande, un mal ancien s’est réveillé : Balor, l’œil maléfique, l’ennemi juré du dieu de la lumière Lug. Fille d’une noble famille de descendants de Lug, la jeune Conor a été placée dans un foyer pour son éducation. Lorsqu’un messager mourant vient la prévenir que sa demeure familiale est attaquée, la jeune fille s’élance immédiatement à dos de cheval en direction des siens. Elle est suivie par sa protectrice, la guerrière Failinis, qui tente de la rattraper. Arrivées non loin de leur destination, les jeunes femmes croisent un groupe d’hommes encapuchonnés qui semblent bien décidés à les tuer. Ceux-ci utilisent des sortilèges : ce sont des druides. Mais Failinis est expérimentée et arrive à se défaire de certains d’entre eux, avant de se retrouver immobilisée par magie. Elle découvre alors qu’elle fait face à des zélotes de Balor aux pouvoirs très puissants, ce qui indique que le dieu maléfique est de retour. Les jeunes femmes sont sur le point d’être achevées lorsqu’un adolescent de l’âge de Conor surgit et défait les agresseurs en un instant grâce à une attaque de lumière. Il dit être envoyé par le Sanctuaire et se présente comme étant le chevalier d’or du lion, Régulus. Conor voit en lui un envoyé de Lug, dieu de la lumière, mais c’est la première mission du chevalier inexpérimenté, et il va devoir faire face à l’incarnation d’un dieu maléfique. Sera-t-il à la hauteur ? Rien n’est moins sûr, et la rencontre de Régulus avec son ennemi va d’ailleurs très mal tourner...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dédié au chevalier d’or du lion, Régulus, ce septième volet des chroniques de Lost canvas nous permet donc de découvrir l’adolescent lors de sa première mission. Régulus est l’un des chevaliers d’or qui aura le plus marqué les esprits dans la série d’origine, et fort heureusement cet opus lui rend honneur. On y découvre un jeune homme fougueux et inexpérimenté qui se cherche encore et surtout qui cherche à comprendre les enseignements de son père disparu, le précédent chevalier du lion. C’est donc à travers cette mission qui l’amènera à ne combattre rien de moins qu’un dieu maléfique que Régulus terminera véritablement son apprentissage et deviendra le chevalier si particulier qu’on connaît. Malgré des moments un peu durs et beaucoup de larmes, Régulus va de l’avant et donne beaucoup d’énergie positive à cette histoire plutôt réussie. Qui plus est, le scénario a le mérite d’explorer un autre panthéon que ce qu’on a l’habitude de voir dans la série, ce qui amène une touche d’originalité fort appréciée. Non content de sortir des légendes celtiques irlandaises, les ennemis rencontrés peuvent aussi se targuer d’avoir des pouvoirs très particuliers, et le chevalier d’or du lion ne pourra pas se contenter de ses acquis pour les vaincre : il va devoir s’ouvrir à une nouvelle forme de « magie », comme son père avant lui... Toujours aussi superbement mis en image par Shiori Teshirogi, ces chapitres sont un régal pour les yeux, d’autant plus qu’on appréciera les décors et les tenues d’Irlande, et un combat final particulièrement bien mis en scène visuellement parlant. Bref, encore un très bon volet !

voir la fiche officielle ISBN 9782351429594