parution 09 février 2017  éditeur Kurokawa  Public ado / adulte  Thème Policier, Seinen

Sherlock T1

Londres, de nos jours. La police fait appel à Sherlock Holmes, expert en déduction, pour résoudre une série de faux suicides inexplicables. Plus une copie conforme qu'une adaptation, le titre déçoit par son manque de charme et de personnalité.


 Sherlock T1, manga chez Kurokawa de Gattis, Moffat, Jay
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Londres, de nos jours. Trois personnes sans lien apparent et à ce qu'il semble sans raison particulière se sont données la mort dans des conditions similaires. S'il apparait désormais évident que ces étranges suicides n'en sont pas vraiment, la police n'a pour le moment aucune idée de ce qu'il se passe... Ce matin, le Dr. Watson se réveille en sursaut après avoir revu en dormant des scènes de la guerre d'Afghanistan dont il est récemment revenu blessé. En sortant de sa séance chez le psy, il croise un ancien collègue de l'hôpital. En apprenant que Watson aimerait bien revenir vivre à Londres mais que sa pension ne le lui permet pas, il lui dit connaître quelqu'un qui cherche justement un colocataire, un certain Sherlock Holmes. Ce dernier est justement sur place car il fait des expérimentations à la morgue, pour étudier l'apparition des hématomes sur un cadavre. Il faut dire que l'homme est consultant spécial pour la police, qui l'appelle lorsqu'elle se retrouve dans une impasse. Dès les premières secondes, Holmes démontre à Watson sa science extrêmement poussée de la déduction : d'après les signes visuels, quelques phrases et quelques gestes, il comprend que Watson revient du front afghan, qu'il cherche une colocation, et qu'il a un frère alcoolique récemment séparé. Watson est bluffé ! Sherlock lui propose ensuite de l'accompagner sur les lieux d'un crime : la police a découvert un quatrième cadavre dans l'affaire des suicides inexplicables et a décidé de faire appel à lui pour tenter de découvrir de quoi il retourne...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce Sherlock « Episode 1 : Une étude en rose » reprend comme son nom l'indique l'épisode 1 de la fameuse série anglaise produite à partir de 2010 pour la chaîne BBC One, avec comme acteurs principaux Benedict Cumberbatch (Doctor Strange) dans le rôle de Sherlock Holmes et Martin Freeman (Bilbo dans Le hobbit) dans celui du Dr. Watson. Cette transposition des histoires de Sir Arthur Conan Doyle dans le Londres moderne, avec un Sherlock Holmes consultant pour la police, est vraiment réussie. Mais si on connaît déjà la série dont ce manga n'est qu'un produit dérivé, qu'apporte ce dernier de plus que son modèle ? Eh bien, absolument rien ! A partir de là, il y a deux écoles : celle des fans qui adoreront retrouver leurs héros en version dessinée, et celle de ceux qui n'y verront qu'une copie sans personnalité. Le dessin se veut réaliste et fidèle, là encore, au matériau d'origine. Ainsi, Sherlock ressemble à Benedict Cumberbatch et Watson à Martin Freeman, mais le visage particulier du premier se transforme souvent à mi-chemin en une tête d'extraterrestre grimaçant, et le second perd énormément en nuances d'expressivité. Bref, ce n'est pas vraiment convaincant et pour le reste, les décors se contentent souvent du minimum, et le tout manque de charme et de personnalité. Cela reste néanmoins bien dessiné au global, avec un découpage bien géré, un tramage travaillé, des silhouettes humaines très bien rendues... Au-delà de l'aspect visuel, le gros défaut de cette adaptation est finalement de ne rien proposer de plus, de nouveau ou de personnel. La narration suit presque plan à plan l'épisode de la série TV, avec ceci qu'elle se retrouve parfois moins fluide dans les transitions ou les dialogues. Un manga qu'on réservera donc plutôt à la frange des fans les plus motivés et qui ne s'offusqueront pas de voir leur série ainsi copiée.

voir la fiche officielle ISBN 97823638524381