parution 27 août 2015  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado  Thème Chronique sociale, Humour Shônen

Silver spoon T11

Entre le choix de quitter la pension, la décision d’une carrière et la Saint-Valentin, les lycéens ont bien du tracas à se faire, surtout Yûgo qui peine à trouver sa voie. Encore un volet enrichissant !


 Silver spoon T11, manga chez Kurokawa de Arakawa
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2015

L'histoire :

Le mois de février est enfin arrivé. La plupart des élèves de seconde vont quitter la pension du lycée le mois prochain, aussi il leur est demandé de faire un grand ménage afin de rendre les lieux dans l’état dans lequel ils les ont trouvés. Parmi ceux qui s’en iront, certains sont ravis à l’idée de quitter la vie en collectivité et d’autres éprouvent un peu de nostalgie. Yûgo, lui, hésite toujours car il voit certains avantages à rester à la pension. Un peu plus tard, alors qu’il aide Aki à réviser, Yûgo annonce à la demoiselle qu’il aimerait bien manger des chocolats. La jeune fille se renseigne alors sur le cacao avant qu’une amie ne lui fasse comprendre que Yûgo évoquait de manière moyennement subtile la Saint-Valentin qui approche à grands pas…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’histoire d’amour entre Aki et Yûgo continue d’avancer au ralenti, et ce malgré les efforts de leurs camarades pour les aider à se rapprocher. Néanmoins, cela est plutôt amusant car les personnages sont complétement à l’ouest et réagissent de façon surprenante. Cette partie reste en toile de fond et l’intrigue s’articule autour du choix du logement pour l’année prochaine et de la décision de Yûgo pour son avenir. Là, on découvre de nouvelles problématiques liées au monde agricole et la transmission de cet héritage, mais aussi les difficultés de la création d’entreprise. Le père de Yûgo a d’ailleurs un avis bien tranché mais on réalise que, sous ses airs bornés et intransigeants, l’homme n’est pas un monstre et souhaite que son fils s’enhardisse un peu plus. Comme toujours, Hiromu Arawaka parvient à nous apprendre plus de choses de manière ludique et en faisant le tour d’une palette de personnages hauts en couleurs. Le résultat reste saisissant à chaque fois et on ne voit pas le temps passer ! Encore une réussite !

voir la fiche officielle ISBN 9782368521144