parution 01 juillet 2011  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Seinen

Maximum ride T1

Des enfants possédant des ailes se sont enfuis d’une prison appelée l’Ecole mais sont traqués par les Erasers, des êtres particulièrement violents. Une adaptation d’un roman fantastique maladroite et peu mémorable.


 Maximum ride T1, manga chez Le Lombard de Patterson, Narae
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2011

L'histoire :

Il y a de cela quatre années, le docteur Jeb a kidnappé plusieurs enfants de l’Ecole, un laboratoire où de terribles expériences ont lieu. Habitant avec eux durant deux ans, il disparut sans laisser aucune trace et les laissa seuls. Max est une jeune femme qui s’occupe des autres enfants avec attention, notamment pour la plus petite d’entre eux, Angel. Tout le monde s’entend bien et, alors que le temps est au beau fixe, ils partent se promener dans les montagnes. Soudain, un hélicoptère s’approche au-dessus d’eux et de drôles de types en sautent. Max crie que les Erasers sont là et que ces êtres aux faux-airs de loups-garous sont venus pour les ramener à l’Ecole. Entre se battre et s’enfuir, les anciens pensionnaires ont fait leur choix. Tous déploient alors une paire d’ailes qu’ils ont dans leur dos. Seulement, Angel est attrapée par un Eraser. Max essaie de s’interposer mais subit quelques coups lui faisant perdre connaissance. A son réveil, elle décide d’aller sauver la plus jeune de leur groupe et se rend donc en direction de l’endroit qui les a si souvent torturés : l’Ecole...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le Lombard fait partie des éditeurs franco-belges les plus anciens et qui, depuis quelques mois, s’essaie à la traduction d’œuvres étrangères venant des USA (comme Freak Angels). Publié simultanément avec Nightschool, Maximum Drive est l’adaptation des romans du même nom de James Patterson. On y suit le parcours de plusieurs jeunes gens possédant des ailes et qui se sont enfuis avec l’aide du dénommé Jeb d’un lieu de torture appelé Ecole. Alors qu’ils se sont mis au vert pendant plusieurs années, les Erasers (des types ressemblant à des loups-garous) ont retrouvé leurs traces. Le récit joue la carte de la course-poursuite mais, si le rythme est là, le manque d’éléments importants à la compréhension se fait sentir. On ne comprend pas vraiment l’univers dans lequel se déroule l’histoire et la présence de flashbacks explicatifs semble parfois trop tardive. En résulte au final des personnages pas attachants et surtout un premier volet qui rate le coche. Les dessins sont l’œuvre de Narae Lee et sont assez moyens. Si l’influence des mangas est évidente, le rendu final alterne le bon et le moins bon. Maximum Drive déçoit donc mais, au vu du matériau de base (le roman), peut être que la suite sera plus réussie et suivra l’exemple du travail fait sur Twilight notamment...

voir la fiche officielle ISBN 9782803628902