parution 16 mars 2018  éditeur Ototo  collection Ototo Shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Accel world T8

La course se poursuit et le groupe de Haru connaît quelques déconvenues. Un dernier tome qui ne termine pas du tout l’histoire.


 Accel world T8, manga chez Ototo de Kawahara, Aigamo
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ototo édition 2018

L'histoire :

La course verticale bat son plein. L’équipe de Haru passe à travers une « warp zone », ce qui lui permet de gagner de la distance. Tous ceux qui ratent l’entrée de cette zone sont pénalisés car il y a de fortes chances que faire un demi-tour pour passer au travers entraîne une élimination. Le groupe poursuit sa course et Haru est concentré au maximum. Soudain, le jeune homme entend une voix qui lui rappelle la haine qu’il a éprouvée pour ceux qui l’ont brimé. Le garçon est tiré de ses pensées par les filles qui ont aperçu brièvement l’overlay de son système d’incarnation. Haru est embarrassé car il ne se rappelle pas l’avoir enclenché…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La course entame sa dernière ligne et, forcément, c’est là que de nouveaux problèmes s’accumulent. Il est vrai qu’il y a des longueurs et des passages un peu niais, mais le dynamisme est bel et bien là et donne du rythme à tout ça. En plus, quelques mystères s’installent, comme une voix qui parle à Haru ou bien l’apparition d’un nouvel équipement, donnant ainsi des pistes pour la suite. C’est là tout le problème de ce volume : il n’y a pas de suite, l’adaptation manga de la série de romans s’arrêtant ici. Reki Kawahara nous invite certes à s’y plonger pour découvrir la suite, mais cela n’empêche pas la déception. On reste sur notre faim car l’arrêt est brutal et qu’on n’a pas forcément le souhait de changer de format en cours de route. Le travail n’est pas terminé et ne propose pas de véritable conclusion avec une fin ouverte. C’est bien dommage !

voir la fiche officielle ISBN 9782377170944