parution 16 février 2011  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Policier Seinen

Angel heart – 1st Season, T32

Le père d’Akiho trouve un moyen pour que sa fille puisse enfin revoir sa mère mais cela ne va faire qu’accentuer l’impatience d’Akiho. Malgré un début un peu larmoyant, ce volume s’avère prenant et émouvant.


 Angel heart – 1st Season, T32, manga chez Panini Comics de Hôjô
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2011

L'histoire de la série :

Kaori, la partenaire de Ryo Saeba avec qui elle forme City Hunter, est renversée par une voiture et décède suite à cet accident. Au même moment, une jeune femme se suicide : il s'agit de la redoutable tueuse Glass Heart, de son vrai nom Xiang-Ying, qui ne supporte plus sa vie. Mais l'organisation pour laquelle elle travaille ne compte pas la laisser mourir en paix. L'ambulance contenant le corps de Kaori est alors victime d'un braquage et le coeur de la femme est ainsi transplanté dans le corps de Glass Heart. Au bout d'un an de coma, la tueuse se réveille et décide de partir à Tokyo retrouver celui qui hantait ses rêves : Ryo Saeba, alias City Hunter.

L'histoire :

En rentrant chez lui, Koji Matsumoto trouve sa fille Akiho en train de se faire une natte en pleurant. L’homme comprend que la fillette essaye de reproduire la coiffure que sa maman avait l’habitude de lui faire. Il prend alors Akiho dans ses bras en lui promettant qu’elle finira par revoir sa mère. Le lendemain, alors qu’Akiho est en train de parler avec Miki dans un parc, le père de la demoiselle arrive avec une bonne nouvelle : Akiho va pouvoir contacter sa mère par visiophone. Son père lui fait croire que cette dernière est muette à cause d’une maladie contagieuse mais la voir suffit à remplir Akiho de joie. Elle ne sait pas qu’à l’autre bout du téléphone, sa mère ignore qui elle est à cause de son amnésie. De plus, même si Akiho est ravie d’avoir enfin revu sa mère, la fillette va se montrer encore plus impatiente à l’idée de la rencontrer et va même entamer des recherches...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour une fois, le volume précédent nous avait réellement donné envie de lire la suite, aussi est-on plutôt content de tenir ce 32ème opus dans les mains. Sur les trois premiers quarts, on suit l’affaire entamée précédemment : la petite Akiho est toujours en manque de sa mère et le nouveau mensonge de son père ne va faire qu’accentuer l’impatience de la jeune fille. Les premières pages font preuve d’un côté un peu trop larmoyant mais, rapidement, l’intrigue se recentre sur la situation de cette famille avec une fillette à la recherche de sa mère donc, un mari qui ne sait plus comment lui épargner la triste vérité et une mère qui souffre de son amnésie. Le récit se montre assez prenant, mature et réaliste, et le mangaka laisse de côté la mièvrerie pour nous livrer à la place à une histoire émouvante. Puis, dans le dernier quart, A-Xiang revient sur le devant de la scène puisque Chen a décidé de lui faire rencontrer un homme, ce qui s’avère pour le moment plus drôle que sentimental. Espérons que la suite en vaille le coup.

voir la fiche officielle ISBN 9782809417425