parution 01 mai 2009  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Policier Seinen

Angel heart – 1st Season, T27

Le nouveau client de City Hunter est un membre de la Zheng Dao et Ryo va tenter de mener l'affaire tout en cachant la vérité à sa fille. Bien que très sentimental et très peu porté sur l'action, ce tome reste néanmoins agréable.


 Angel heart – 1st Season, T27, manga chez Panini Comics de Hôjô
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2009

L'histoire de la série :

Kaori, la partenaire de Ryo Saeba avec qui elle forme City Hunter, est renversée par une voiture et décède suite à cet accident. Au même moment, une jeune femme se suicide : il s'agit de la redoutable tueuse Glass Heart, de son vrai nom Xiang-Ying, qui ne supporte plus sa vie. Mais l'organisation pour laquelle elle travaille ne compte pas la laisser mourir en paix. L'ambulance contenant le corps de Kaori est alors victime d'un braquage et le coeur de la femme est ainsi transplanté dans le corps de Glass Heart. Au bout d'un an de coma, la tueuse se réveille et décide de partir à Tokyo retrouver celui qui hantait ses rêves : Ryo Saeba, alias City Hunter.

L'histoire :

En dehors de City Hunter, le Cats’Eye n’a qu’un seul client régulier : un homme qui vient deux fois par semaine et ce, depuis des années. Aujourd’hui, lorsqu’A-Xiang part à la gare pour voir si quelqu’un a laissé un message pour un travail, l’homme sort du Cats’Eye presque immédiatement après. Il se met alors à filer la jeune femme en essayant de masquer son aura meurtrière qu’A-Xiang semble pourtant percevoir par moments. Soudain, l’homme est pris d’une attaque cardiaque qui le met à genoux. A-Xiang fonce aussitôt vers lui pour lui proposer son aide et est alors surprise de constater qu’il s’agit du client du Cats’Eye. Tous les deux se rendent ensuite dans un parc et parlent un peu ensemble avant que l’homme ne s’en aille en lui laissant son nom : Lin-Zhong. Quelques jours plus tard, A-Xiang et Ryo se rendent à la gare de Shinjuku et, pour la première fois depuis longtemps, quelqu’un un laissé un numéro de téléphone à l’intention de City Hunter. A-Xiang appelle l’inconnu et reconnaît rapidement la voix de Lin-Zhong. Un peu plus tard, ce dernier rencontre donc City Hunter dans un petit parc pour expliquer sa requête : il souhaiterait retrouver sa femme et sa fille qu’il n’a pas vues depuis des années. En apprenant cela, Ryo devine la situation : Lin-Zhong est un membre de Xuan Wu, une unité d’élite de la Zheng Dao…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Lin-Zhong, le nouveau client de City Hunter, souhaite retrouver sa famille qu’il n’a pas vue depuis des années : annoncé comme cela, on a la mauvaise impression que l’auteur nous sert du réchauffé et que l’intrigue va tomber dans la mièvrerie habituelle. Heureusement, cela n’est pas le cas (même s’il y a bien évidemment une touche importante du sentimentalisme), et un nouvel ingrédient vient même ajouter du piment à l’histoire : Lin-Zhong a violé les règles de la Zheng Dao, ce qui rend l’affaire dangereuse à tel point que Ryo va tenter de mettre A-Xiang à l’écart pour la protéger. En plus de sentiments bien retranscrits, c’est une réflexion sur la rédemption et le pardon qui nous est proposée, de façon juste et presque pas larmoyante. Tout cela est par ailleurs mis en images avec un trait toujours aussi affûté et soigné. Un bon volume donc, espérons que cela continue sur cette lancée.

voir la fiche officielle ISBN 9782809408287