parution 03 juillet 2013  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Thriller Shônen

Cat’s Aï T1

Cela fait deux ans que les Cat’s eye ont cessé les cambriolages. Lorsqu’un faux Cat’s eye fait son apparition et commet des meurtres, les trois sœurs vont devoir reprendre du service. Une suite alternative assez convaincante.


 Cat’s Aï  T1, manga chez Panini Comics de Hôjô, Nakagemuro, Asai
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2013

L'histoire :

Rui, Hitomi et Aï sont trois sœurs très particulières : tenancières du café Cat’s eye le jour, elles se sont longtemps transformées en cambrioleuses du même nom la nuit. En effet, elles voulaient alors récupérer les œuvres volées de leur père, Michael Heintz, en espérant ainsi retrouver sa trace un jour. Hélas, lorsqu’elles ont enfin pu se réapproprier toutes les œuvres de leur paternel, ce dernier était déjà mort... Depuis, les trois jeunes femmes ont cessé leurs activités nocturnes. Deux ans ont ainsi passé mais, depuis peu, les Cat’s eye sévissent de nouveau en ville : bijouteries et musées n’échappent pas à leurs crimes ! Seulement, alors qu’autrefois elles dévalisaient les lieux avec classe, ce sont désormais des cadavres qu’elles laissent derrière elles, la population ne les portant plus dans son cœur. En fait, les sœurs n’ont pas repris du service mais quelqu’un se fait passer pour elles. Aï est révoltée en lisant le journal à chaque fois qu’il est fait état des méfaits de Cat’s eye. Et elle n’est pas la seule : un des habitués du café, un journaliste répondant au nom de Narumi, est fan des Cat’s eye et ne croit pas non plus que les vraies voleuses soient des meurtrières. Il ignore toutefois qu’il est en présence de ses idoles et va leur fournir des scoops précieux...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si City Hunter avait déjà un spin-off assimilable à une suite avec Angel Heart, voici cette fois l’équivalent pour l’autre titre phare de Tsukasa Hôjô : Cat’s eye. En effet, l’histoire se situe dans un univers parallèle deux ans après les évènements de la série originelle : les trois voleuses ont raccroché mais, depuis quelques temps, un autre groupe de criminels se faisant passer pour le trio légendaire cambriole les bijouteries et musées, faisant des morts au passage et donc une mauvaise réputation aux trois sœurs. Heureusement, la plus jeune - Aï - se fait un ami journaliste qui est justement fan du trio. Côté mise en place du récit, on a connu plus inspiré (d’autant que cela reprend le schéma de la première série, avec quelqu’un de bien renseigné qui fournit aux voleuses des informations précieuses sans le savoir) mais, une fois que l’on se laisse convaincre, on arrive finalement à se laisser emporter. L’intrigue reprend les ficelles narratives de l’originale (sœurs sexy et cambrioleuses, secours des bonnes gens et vols pour la « bonne cause »). Certes, il n’y pas encore de grand suspense ni de grande affaire, mais il s’agit surtout de faire connaissance avec le trio et ses aventures. Du côté des graphismes, le niveau de Shin Asai n’atteint évidemment pas celui de Tsukasa Hôjô qui sait si bien décrire le corps féminin. Néanmoins, on a le droit à des jeunes filles expressives, jolies, relativement charismatiques et aux tenues moulantes très avantageuses. De plus, la mise en scène est dynamique et les pages ne sont pas avares en décors détaillés. On regrettera cependant quelques problèmes de silhouettes et, soyons honnêtes, les fans de la première heure auront du mal à se défaire du trait d’origine (certains crieront peut-être même au scandale). Au final, cette suite alternative de Cat’s Eye est plutôt réussie, même si la comparaison avec la série d’origine n’est pas en sa faveur. A vous de juger !

voir la fiche officielle ISBN 9782809431964