Momo la petite diablesse T7, manga chez Panini Comics de Sakai ©Panini Comics édition 2012

Momo la petite diablesse T7

Pendant que Miyu donne à Yume des raisons pour ne pas abandonner sa mission, Momo s’interroge sur son véritable rôle. Un final émouvant et pas si joyeux que cela.

L'histoire : Depuis qu’elle a appris que Kanaka est atteint d’une maladie incurable, Yume est en proie au chagrin et ne vient plus en cours. Inquiète pour elle, Miyu décide de prendre de ses nouvelles mais Yume ne vient plus chez Momo non plus. Finalement, Miyu retrouve son amie en ville, sur un pont, en train de contempler son bracelet. Aussitôt, la demoiselle se met en colère et lui dit de ne pas jeter le bracelet : l’abandonner, c’est condamner la Terre ! En fait, Yume se dit que si le monde disparaît, il n’y aura plus personne en train de souffrir et que cela n’est peut-être pas plus mal ainsi. Miyu refuse ces arguments et lui dit de garder espoir car il y a toujours des miracles possibles, ne serait-ce que l’arrivée de Momo. Abasourdie par ce discours, Yume ne fait pas attention au bracelet et le laisse tomber à l’eau. Les deux jeunes filles vont alors tenter de le retrouver même si cela est difficile. Momo, Sanari et Kanagi observent la scène et la démone veut aider Yume. Sanari le lui interdit et Momo commence à poser des questions bien gênantes sur son rôle de démone...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Voici un dernier volume assez tragique mais très émouvant et palpitant. Après un début dans lequel Yume reprend un peu d’espoir et de niaque, on découvre enfin toute la vérité sur Momo et Sanari : qui ils sont réellement et pourquoi Momo est censée détruire les mondes qui ne lui procurent pas de la joie. Non seulement les révélations sont stupéfiantes, mais en plus cela donne une dimension encore plus grandiose et tragique au récit car la situation est aussi terrible qu’inéluctable. De plus, Yume se retrouve face à un dilemme cruel et, même si certains problèmes se résolvent dans la bonne humeur, le dénouement final est loin d’être celui auquel on aurait pu s’attendre. De fait, on est complètement absorbé par la lecture et notre attachement aux personnages ainsi que l’intensité des émotions font qu’on est bouleversé par ce qui se passe sous nos yeux. Certains seront bien évidemment déçus de ne pas avoir un happy end complet car la conclusion est finalement plutôt triste, mais cela apporte en échange de la profondeur et une maturité bienvenue. Ce septième opus est donc riche en surprises et en émotions : attention, les mouchoirs sont de rigueur !

  • scénar dessin


22 avril 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 7.05-5% = 6.7

sur


 Momo la petite diablesse T7, manga chez Panini Comics de Sakai ©Panini Comics édition 2012

04 avril 2012

Panini Comics

voir la fiche officielle

9782809423648

ado / adulte

Fantastique - Etrange, Sentimental

Shôjo

scénariste
dessinateur
 

Momo la petite diablesse série terminée en France
7 albums parus
série terminée au Japon
Titre en VO : Momo
7 albums parus Nos chroniques dans cette série :