parution 26 août 2015  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Shônen

Saint Seiya - Episode G T3

Un troisième titan est libéré et cela cause la réapparition de monstres mythologiques un peu partout dans le monde. L’histoire avance un peu plus dans ce troisième double volume.


 Saint Seiya - Episode G  T3, manga chez Panini Comics de Kurumada, Okada
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2015

L'histoire :

Le titan Coeos est le troisième à être libéré. Le cosmos des titans est tellement grand que sa présence dans le monde a une influence : d’anciens monstres ressuscitent un peu partout ! Le chevalier d’or du lion est envoyé en Crète pour éliminer une menace. Une fois sur place, Aiolia se retrouve face au spectre du roi Minos... De son côté, le chevalier d’or du verseau intervient dans la salle des sceaux située sous la statue de la déesse : le megas drepanon, l’arme de Cronos, dégage un cosmos surpuissant qui fait exploser les portes de la salle et menace les gardes. Camus gèle la salle et enferme l’arme du titan dans la glace éternelle de son freezing coffin. Si la situation est maîtrisée, cela signifie néanmoins que Cronos a réussi à concentrer suffisamment d’énergie pour projeter son cosmos dans l’endroit le plus protégé du sanctuaire...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec la renaissance du troisième titan, leurs cosmos causent le retour de nombreux monstres antiques un peu partout dans le monde. Pour contrer cela, après que des chevaliers ont affronté plusieurs de ces monstres, Shaka, le chevalier d’or de la vierge, décide d’utiliser une de ses techniques pour « purifier » le monde à l’aide de son cosmos, ce qui éliminera toutes les créatures maléfiques de faible envergure. Cela prenant du temps pendant lequel Shaka sera sans défense, Aiolia devra se charger de le défendre de toute attaque extérieure. Ce n’est pas par hasard qu’il a été choisi pour cette mission : le grand pope pense que le chevalier d’or du lion n’hésitera pas à laisser mourir l’un des chevaliers ayant tué son frère. Pourtant, lorsque le titan Coeos attaque, Aiolia se dresse contre lui... Après les combats contre plusieurs montres de la mythologie, qui sont des occasions de découvrir un nouveau chevalier d’argent et un nouveau chevalier de bronze, la plus grosse partie de ce volume est composée du combat d’Aiolia contre le titan Coeos et de séquences flash-back. Le chevalier d’or du lion évolue sous nos yeux lors de cet affrontement et le scénario « bouge » un peu plus que dans les opus précédents, rendant ainsi ce volume mathématiquement moins ennuyeux. Le combat contre le titan est d’ailleurs le premier depuis le début de la série à se montrer aussi prenant. Graphiquement, là encore cet affrontement nous permet d’admirer des planches plutôt superbes. Malheureusement, les graphismes ne sont pas aussi convaincants en permanence, souffrant toujours des mêmes soucis : personnages difformes et beaucoup trop efféminés (on se croirait dans un shôjo la plupart du temps), musculature ridiculement mal faite lorsque ces messieurs se retrouvent torse-nu, et même des fautes de raccords entre différentes cases (par exemple la séquence où Galan se retrouve enchaîné, ou encore le visage d’Aiolia qui change parfois complétement d’une page à l’autre). Mais en dehors de ces défauts, les planches sont extrêmement travaillées, pleines d’effets et de tramage à l’ordinateur, et les armures des chevaliers n’ont jamais été aussi détaillées. Le niveau global remonte un peu avec ce troisième double volet, et on espère que la suite continuera dans cette voie.

voir la fiche officielle ISBN 9782809450248