A nous deux, Paris, manga chez Philippe Picquier de Nishi ©Philippe Picquier édition 2012

A nous deux, Paris

Les pérégrinations d’un jeune japonais qui découvre et relate les travers et bizarreries de la vie à Paris, l’une des villes les plus fascinantes au monde, à la fois charmante et agaçante. Une radiographie drôle, vive et subtile.

L'histoire : Un jeune Japonais débarque un jour à Paris pour nous tendre le miroir de notre propre civilisation. Découvrant charmes et travers de la vie parisienne, il se donne pour mission de les mettre en images : Etat-providence, impôts très lourds, femmes colériques, goût pour la sauce de soja sucrée qui n’existe pas en magasin, inutilité des billets de 500 euros, confusion entre Japonais et Chinois, bretelles de soutien-gorge à l’air libre, coutume des bisous (deux à Paris, quatre en Bretagne !), romantisme des french lovers, folie des soldes, kebab à 4 euros ou comment manger pour pas cher… En six chapitres et quelques 180 pages, découvrez à quoi ressemble la vie à Paris et en France à travers les yeux d’un jeune et candide japonais. Le tableau est loin d’être triste…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Le Rastignac japonais existe. Son nom de plume est Jean-Paul Nishi et il dessine des mangas. Après avoir habité quelque temps dans la capitale, l’auteur a eu envie de faire le récit de son arrivée à Paris à travers son regard d’étranger. De surprises en déconvenues, de rires en réjouissances, il part à la découverte d’une ville unique au monde, source à la fois d’enchantement (souvent) et d’agacement (parfois). L’occasion pour lui de croquer travers, défauts, tares ou vices des Parisiens, pour mieux interroger les cultures française et japonaise en un savant dialogue plein d’ironie et de malice sur le relativisme culturel. Entre animosité épidermique et grande tendresse, le tout épicé d’une bonne dose d’autodérision, Nishi se fait sociologue averti, observe et scrute habitus ou mœurs, pour finalement capturer avec finesse l’essence même de la vie parisienne. Et ce qui ressemble au premier abord à une critique cinglante n’est rien d’autre, en fait, qu’une belle et touchante déclaration d’amour à l’une des plus belles villes du monde, à ses habitants et à la France. Qui aime bien châtie bien, qu'ils disaient. Mais de qui se moque-t-on au juste ? D’un peu tout le monde, à vrai dire : Chinois, Japonais, Italiens et Français évidemment… Rires garantis pour qui connaît Paris et la France en général. Une sorte de version moderne des Lettres Persanes, rejouée par un japonais gouailleur… Ça, c’est Paris !

  • scénar dessin


29 mai 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 14.90-5% = 14.16

sur


A nous deux, Paris, manga chez Philippe Picquier de Nishi ©Philippe Picquier édition 2012

16 mai 2012

Philippe Picquier

voir la fiche officielle

9782809703412

ado / adulte

Chronique sociale, Humour

Seinen

scénariste
dessinateur
 

A nous deux, Paris série terminée en France
1 album paru, 1 prévu

série terminée au Japon
Titre en VO : A nous deux, Paris
1 album paru, 1 prévu