parution 02 mars 2011  éditeur Pika  collection Pika shônen
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Shônen

A Town where you live T1

Amoureux de sa camarade Nanami, Haruto va être contrarié quand Yuzuki, une tokyoïte, intègre son lycée de campagne et vient habiter chez lui pour une raison obscure. Une comédie romantique sympathique à défaut d’être originale.


A Town where you live T1, manga chez Pika de Kouji
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2011

L'histoire :

Haruto habite dans une petite ville de campagne où ses parents ont accepté d’héberger chez eux Yuzuki, la fille d’un de leurs amis, venue seule de Tokyo pour intégrer le même lycée que lui. Cela ne réjouit pas le jeune homme qui n’a pas envie de partager son intimité avec une personne qu’il ne connaît pas. Le jour de son arrivée, la jeune fille au tempérament spontané essaye de sympathiser avec Haruto mais ce dernier se montre très taciturne. Pour ne rien arranger, sa mère l’oblige à faire visiter les environs à Yuzuki mais celle-ci ne sait pas faire de vélo et Haruto doit donc la véhiculer sur son porte-bagage. Tous ceux qu’ils croisent alors pensent que la jeune fille est la fiancée de Haruto, et cela l’ennuie encore plus car il est amoureux de sa camarade de classe Nanami. Manque de chance, voilà qu’ils la rencontrent au convini. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Yuzuki court vers elle pour se présenter en précisant qu’elle va vivre avec Haruto ! Heureusement, le malentendu est vite dissipé mais, vu la réaction du garçon, Yuzuki a compris que Haruto est amoureux de Nanami. Sur le chemin du retour, Haruto demande à Yuzuki pourquoi une jeune fille de Tokyo s’est inscrite au lycée d’un trou perdu comme leur ville, qui plus est sans ses parents, mais Yuzuki reste évasive. Apparemment, la jeune fille n’est pas encore prête à parler de ce qui semble être un sujet délicat... Petit à petit, le caractère de Yuzuki va permettre à Haruto de se rapprocher de Nanami, et le jeune homme va lui aussi s’ouvrir un peu plus à Yuzuki. Mais lorsque cette dernière commence à lui parler de ses sentiments pour lui, la situation semble devoir devenir de plus en plus compliquée à gérer...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nouveau manga de l’auteur de Suzuka (également chez Pika), A town where you live aurait bien pu s’appeler Yuzuki tant les amateurs du mangaka ne seront pas trop dépaysés (le fan-service en moins tout de même). Cette fois encore, nous sommes donc en présence d’une comédie sentimentale pour jeunes hommes où Haruto, un lycéen de la campagne peu à l’aise avec la gente féminine et un chouilla bougon se voit contraint de partager son toit avec Yuzuki, une jolie et pétillante jeune fille venue de Tokyo. Evidemment, les choses ne sont pas aussi simples : Yuzuki semble cacher un secret concernant la raison de sa venue - sans ses parents - à la campagne, et de plus, la jeune fille fait rapidement un subtil rentre-dedans à ce pauvre Haruto alors qu’elle l’aide en parallèle à se rapprocher de la fille dont il est secrètement amoureux, sa camarade de classe Nanami. Dans ce premier opus, le triangle amoureux s’installe doucement (un carré en fait, car un des amis de Haruto s’intéresse de près à Yuzuki) tandis que l’on apprend à connaître les différents protagonistes. Mettant en avant très peu de fan-service contrairement à Suzuka, le récit s’oriente donc vraiment plus sur la romance et se montre pour le moment sympathique (et déjà moins pénible que les débuts de la série précédente). Sympathiques, les graphismes le sont aussi. Du niveau habituel du mangaka, ils collent parfaitement à ce genre de récit, à la fois fins et précis mais aussi dynamiques tant dans le trait que dans la mise en scène (ce qui est louable vu qu’il n’y a pas énormément d’action !). Classique mais agréable donc, A town where you live charmera sans nul doute les amateurs de l’auteur mais pourra également intéresser un autre public, et même ceux qui n’aimaient pas la précédente série. Dans tous les cas, pour peu qu’ils aiment les romances adolescentes avec un point de vue masculin (sans les petites fleurs partout donc), les lecteurs apprécieront probablement cette lecture pas forcément très originale mais tout de même plaisante à suivre.

voir la fiche officielle ISBN 9782811604363