parution 16 août 2012  éditeur Pika  collection Pika shônen
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Shônen

A Town where you live T8

Haruto doit revoir Yuzuki durant son voyage scolaire à Tokyo mais un malentendu va gâcher leurs retrouvailles. Des rebondissements sans imagination et un peu trop faciles rendent le récit inintéressant.


A Town where you live T8, manga chez Pika de Kouji
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2012

L'histoire :

Dans le train qui l’emmène vers Tokyo pour le voyage scolaire de sa classe, Haruto pense à sa rencontre prévue avec Yuzuki. Même s’il a gardé ça secret, le jeune homme n’a pas un comportement tout à fait naturel durant le trajet et Nanami se doute de quelque chose. Comme ils ont une heure de temps libre qui n’était pas prévue, Haruto prévient Yuzuki et ils se donnent rendez-vous plus tôt. Seulement, la jeune fille reste coincée à cause d’un incident dans les transports en commun. De son côté, Nanami a vu que Haruto se dépêchait de partir seul de son côté et l’a suivi. Après l’avoir observé en train d’attendre pendant un long moment, Nanami se montre au jeune homme quelques minutes avant la fin de leur temps libre pour le ramener auprès du groupe. Puis, tandis qu’ils sont seuls, elle lui demande de bien vouloir lui rendre un service de taille : qu’il feigne d’être son petit ami ! En fait, Nanami doit voir le lendemain durant leur quartier libre une ancienne amie à elle, et elle veut lui faire croire qu’elle est en couple. D’abord réticent, Haruto qui ne sait pas dire non finit par se laisser convaincre d’aider sa camarade. Mais la mascarade va tourner au drame lorsque Yuzuki va croiser le faux couple main dans la main...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’auteur atteindrait-il déjà les limites de son histoire ? Seo Kouji a proposé un début de série classique mais bien mené et a formé relativement rapidement un couple avec ses deux protagonistes (au bout de 7 tomes « seulement », sachant que cela peut souvent prendre beaucoup plus de temps dans ce genre de comédie sentimentale). Mais dans ce huitième volet, le couple connaît déjà de graves difficultés. Cela n’est pas gênant, au contraire même car cela permet de relancer un peu l’intrigue. Ce qui est gênant, c’est par contre le peu d’imagination dont fait preuve le mangaka concernant les obstacles rencontrés par le couple. Pour commencer, Nanami demande à Haruto de faire semblant d’être son petit ami pour impressionner une amie. Si l’on oublie que cela ne correspond pas du tout au caractère du personnage et qu’on oublie également que cela tombe « comme par hasard » le jour où ils ont le plus de chances de croiser Yuzuki (et aussi que le procédé est grossier sachant que Nanami a refusé de se mettre en couple avec Haruto quelques temps auparavant), il reste quand même le fait que ce type de rebondissements à coup de méprise improbable a déjà été vu un nombre de fois incalculable. Pour le reste, si le malentendu est rapidement dissipé comme toujours dans la série, ce qui est plutôt sympathique en évitant de faire traîner les choses bêtement, on regrette par contre que la suite ne se montre pas plus inspirée : Yuzuki qui ne donne plus signe de vie à Haruto qui pense que la distance a eu raison de leur relation, et Nanami se rend compte que, finalement, elle veut sortir avec Haruto. Bref, des aléas présents dans la plupart des séries du genre et qui enlèvent tout intérêt au titre. Seule la fin tire son épingle du jeu lorsqu’enfin les choses se décident à évoluer un peu différemment des canons du genre. Le prochain volet nous dira si ces errements n’étaient que temporaires et si ce tome 8 décevant pourra être rapidement oublié grâce à une suite un peu plus prenante.

voir la fiche officielle ISBN 9782811609290