parution 01 avril 2008  éditeur Pika  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller Seinen

Alive - Last evolution T1

Une vague de suicides inexplicable a lieu dans le monde entier et certaines personnes développent des pouvoirs et se mettent à tuer des gens. Un début prometteur pour un scénario d'invasion extraterrestre original !


 Alive - Last evolution  T1, manga chez Pika de Adachi, Kawashima
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pika édition 2008

L'histoire :

Comme souvent, Hirose, lycéen à l’aspect fragile, se fait racketter par une bande de jeunes et, comme souvent, c’est son ami Kanô qui se porte à la rescousse. Au prix de nombreux coups reçus, ce dernier les met en déroute et tous deux se rendent ensuite à l’infirmerie où travaille la grande sœur de Kanô. Ils y sont rapidement rejoints par leur amie Megumi qui passe un savon au jeune homme pour s’être encore battu. Alors qu’ils soient retournés en cours, le temps change rapidement et Kanô se voit soudain pris d’une sorte de vertige étrange mais qui passe rapidement. Retournant chez lui à la fin de la journée, une jeune femme se défenestre devant le jeune homme et lui sourit juste avant de toucher le sol. Sans savoir pourquoi, Kanô pense alors que cette dernière a de la chance et cette pensée le perturbe. Plus tard, alors que le garçon et sa sœur regardent le journal télévisé, ils apprennent que de nombreux suicides ont été constatés dans le monde entier durant toute la journée. Kanô avoue alors à sa sœur ses pensées lorsqu’il a assisté au suicide de la jeune femme dans la rue, mais celle-ci pense que son frère est simplement perturbé. Le lendemain, Hirose aussi est frappé par un vertige étrange et, lorsque la bande de racketteurs le fait venir sur le toit du lycée pour se venger, Kanô accourt pour protéger son ami et découvre alors avec stupeur les corps des agresseurs en morceaux. Alors qu’il se demande encore ce qu’il s’est passé, une de leurs camarades les rejoint et se jette du haut du toit avec le sourire… Du côté de l’infirmerie, un des collègues de la sœur de Kanô s’ouvre la gorge devant elle…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un rapide relent de Parasite (Glénat) avec la vision d’une forme de vie qui arrive sur la Terre, le commencement de cette nouvelle série ressemble surtout à un shônen classique de milieu estudiantin, avec des histoires de bastons, de brimades, d’amitiés et de relations amoureuses. Et c’est justement l’effet voulu. Ainsi, lorsque tout se met à dérailler, les aventures du quotidien que l’on vient de voir paraissent assez dérisoires. Tout cela montre bien l’écroulement du monde du héros et nous plonge encore plus au sein de la panique générale que si l’on nous avait directement montré « l’invasion ». L’ambiance est donc très réussie, d’autant plus que chaque nouvel événement nous amène autant de questions qu’il fait avancer l’histoire. Partant du même synopsis que Parasite, cette série trouve son originalité par la forme que revêt l’invasion en elle-même, l’ennemi n’étant pas à proprement parler tangible : la planète est victime d’une sorte de virus du suicide, et quelques-unes des personnes parasitées semblent développer des pouvoirs très puissants et prennent donc la tête des opérations. Même le dessin et la mise en scène passent du comique au sérieux. Le reste est d’assez bonne facture : le découpage est correct, la mise en page est originale, le tramage et les décors sont présents lorsque cela est nécessaire, même si les fonds sont souvent un peu trop blanc. On attend la suite avec impatience.

voir la fiche officielle ISBN 9782845998483