parution 15 mars 2012  éditeur Pika  collection Pika shônen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller Seinen

Billy Bat T1

A la fin des années 40 aux USA, Kevin est le créateur d'une BD populaire. Lorsqu'il apprend que son héros serait inspiré d'un personnage japonais, il se rend là-bas pour enquêter. Mise en place d'une série entre hommage au 9ème art et polar.


 Billy Bat T1, manga chez Pika de Nagasaki, Urasawa
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Fin des années 1940, Kevin Yamagata est l'auteur d'une bande dessinée qui cartonne aux USA et qui se nomme Billy Bat. Le héros est un détective chauve-souris qui vit de nombreuses aventures. Alors que le dessinateur achève un nouvel épisode avec son assistant, deux policiers frappent à sa porte. Ils souhaitent observer l’un des voisins du dessinateur depuis la fenêtre de son appartement car ils suspectent l’homme en question d'être communiste. Kevin n'est pas vraiment ravi mais l’un des policiers est un véritable fan de sa BD. Son collègue observe attentivement les planches et dit à l’auteur qu’il aurait copié son personnage sur celui d'un manga. Kevin est étonné car, ses parents étant japonais, il maîtrise parfaitement la langue mais n'est allé qu'une fois au Japon pour servir de traducteur aux militaires et il n’a pas souvenir d’avoir déjà vu une autre version de son héros. La journée passe et cette nouvelle hante Kevin. Il décide alors de se rendre au Japon et de découvrir où il aurait pu voir la silhouette atypique de son personnage. A peine arrivé, il comprend que sa tâche risque d'être difficile mais aussi que, d'apparence anodine, ce personnage semble également cacher de bien lourds secrets...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A peine une année après la conclusion de son excellent Pluto, Naoki Urasawa revient aux affaires avec une nouvelle série intitulée Billy Bat. Le mangaka fait de nouveau équipe avec Takashi Nagasaki, son assistant au scénario, et nous livre un récit ponctué de clins d’œil au 9ème art mais restant dans un genre qu'il affectionne : le polar. Le lecteur découvre durant plusieurs dizaines de pages les aventures de Billy Bat, une chauve-souris jouant les détectives. Alors qu'on la suit sur une investigation, le récit nous montre le créateur de l'histoire, Kevin Yamagata, en train de chercher la conclusion de son épisode. Cet auteur américain à succès est d'origine japonaise et, par un concours de circonstance, il apprend qu'il aurait volé son personnage principal (Billy Bat) à un auteur japonais. Lui qui est droit et n'est allé qu'une fois au Japon pour jouer les traducteurs ne comprend pas comment cela a pu arriver, et il décide donc de se rendre sur les lieux pour enquêter. Ce qu'il y a d'intéressant dans l'histoire d'Urasawa, c'est tout d'abord le contexte. L'action se déroule en plein maccarthisme à la fin des années 1940, une époque où les suspicions sont plus nombreuses que les véritables complots. Ensuite, les allusions au monde de la bande dessinée sont nombreuses, et l'on notera surtout l'allusion à Osamu Tezuka, qui depuis bien des années hante l'auteur (pour rappel, Pluto était une relecture d'un des récits d'Astro Boy). Urasawa multiplie très vite les pistes narratives, à l'instar d'un 20th Century Boys, et le héros (Kevin) croise donc très vite plusieurs protagonistes importants dont il faudra sûrement se rappeler l'existence jusqu'au dénouement de la série. Les rebondissements s'enchainent eux aussi très rapidement, ce qui fait que la lecture reste toujours plaisante. Le style visuel d'Urasawa est soigné, comme à son habitude, et l'on reconnaitra immédiatement certains types de visages. Si ce premier opus est moins saisissant que celui de Pluto, Billy Bat semble par contre plutôt pencher du côté de 20h Century Boys, ce qui signifie clairement que la suite ira toujours en s’améliorant, plus prenante encore. Et comme nous sommes chanceux, le second volet sort simultanément. De quoi vérifier cela...

voir la fiche officielle ISBN 9782811606336