parution 01 novembre 2004  éditeur Pika  Public ado / adulte  Thème Humour, Aventure - Action Shônen

Cyborg Kurochan T6

Suziki organise un exercice d’alerte incendie pour ses élèves avec un robot pompier, et celui-ci pète un câble et se met à incendier toute la ville. Mais Kurochan est là pour l’arrêter en explosant tout sur son passage. Encore un très bon volume !


 Cyborg Kurochan T6, manga chez Pika de Yokouchi
  • Notre note : Red Star Red Star Red Star Grey Star
  • Scénario : Red Star Red Star Red Star Grey Star
  • dessin : Red Star Red Star Grey Star Grey Star
©Pika édition 2004

L'histoire :

Aujourd’hui, Suzuki dirige un exercice d’alerte incendie pour les élèves de son école. Pour l’occasion, Kurochan est venu l’assister et le professeur lui présente Takizawa, un robot pompier construit par Gôkun et Kotarô, ce qui ne manque pas d’inquiéter le chat. Le robot allume un feu sur sa tête et les enfants doivent l’éteindre à l’aide de seaux d’eau. Mais la vivacité des élèves finit par énerver Takizawa, et ce dernier commence à vouloir cramer tout le monde et met le feu à l’école. C’est à ce moment qu’arrive Megumi, la femme pompier qui devait assister le professeur dans son exercice. Tous deux étant des fans de la série Gundam, le courant passe tout de suite entre eux. Ils commencent à éteindre le feu qui ravage l’école, ce qui ne manque pas d’énerver encore plus Takizawa, qui décide alors d’aller incendier toute la ville. Commence dès lors une course poursuite en camion de pompier pendant laquelle Megumi éteint les incendies tandis que Kurochan tente de flinguer Takizawa, ce qui fait finalement encore plus de dégâts. Mais la situation dégénère vraiment lorsque Takizawa fait exploser une station service juste à côté d’une école maternelle…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Megumi, la femme pompier, rejoint dans ce volume la petite bande de tarés et apporte elle aussi son petit lot de fantaisies ainsi qu’un peu de fraîcheur dans cet univers brutal. Ainsi, c’est une otaku fan de Gundam, tout comme Suzuki d’ailleurs, et l’on sent dès lors pointer une histoire d’amour farfelue. Le second chapitre plaira aux amateurs de Resident Evil, avec un virus transformant le pauvre Kotarô en zombie, pas moins ! Quant au suivant, il nous narre carrément la jeunesse de Gôkun et sa rencontre avec Mîkun, ainsi que les événements qui l’ont amené à devenir un chat cybernétisé. Encore une fois le scénario ne fléchit pas et la série continue ainsi à se renouveler et à nous tenir intéressés. Les graphismes rondouillards et correspondant à un style semblant plutôt destiné aux plus jeunes sont vraiment très bien adaptés à l’ambiance explosive et humoristique. Même s’ils paraissent très simplement réalisés, cela ne choque pas. Au contraire même, cela accentue l’effet comique et nous maintient dans une ambiance décalée nous rappelant que l’on a affaire à un manga qui ne se prend pas au sérieux et dont le seul but est de nous divertir. Mission réussie.

ISBN 978284599382X